Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Sécurité, l'indice général du mois d'avril se situe à  1.1 avec une baisse considérable des infractions des violences basées sur le genre et celles liées aux vols
 

Côte d'Ivoire : Sécurité, l'indice général du mois d'avril se situe à  1.1 avec une baisse considérable des infractions des violences basées sur le genre et celles liées aux vols

 
 
 
 5072 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 mai 2019 - 15:40

Amadou Gon


© koaci.com -- Mercredi 8 Mai 2019 --Bonne nouvelle pour les populations vivant en Côte d’Ivoire. Le pays a renoué avec la sécurité. Son indice général de sécurité a considérablement baissé. Il se situe à  1.1 sur une échelle de 5 pour le mois d’avril 2019, contre 3.8 en 2012.

Le porte-parole du Gouvernement a donné l’information à  la presse à  l’issue d’un conseil de ministres tenu ce jour à  Abidjan.

Le ministre Sidi Tiémoko Touré a affirmé qu’avec cette baisse d’indice, le pays se positionne au même niveau de sécurité que des villes telles que, Genève et New-York.

Selon lui, il s’agit d’ailleurs d’un des meilleurs taux que le pays a obtenu depuis la sortie de crise.

«A ce jour, tous ces indicateurs montrent une baisse considérable des infractions tels que les violences basées sur le genre, celles liées aux vols, aux atteintes à  l’intégrité physique, aux biens, aux établissements financiers, » a-t-il précisé.

Sidi Tiémoko Touré a enfin révélé que ce résultat est un réel motif de satisfaction pour le Gouvernement.


Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sécurité, l'indice général du mois d'avril se situe à  1.1 avec une baisse considérable des infractions des violences basées sur le genre et celles liées aux vols
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Et les autres indices sur la corruption, les politiques budgétaires et monétaires, la destruction de l'environnement, la paupérisation....Quelle sécurité ?...à  Abobo ?...ou Adjamé ?
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Comment on calcule ça ohooo je voudrais savoir.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tttt
Tchié, c'est quel article ça là . Mais où étaient les microbes, ça c'est une insulte à  leur mémoire.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Will_Bill
Hummmm CD ! Question très pertinente. Peux être le clochard traumatisé par Gbagbo et HKB viendra et ses acolytes ADOrateurs en ont la réponse...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Will_Bill
La machine à  propagande du RDR momifié roule à  plein régime.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Et voila que le saoulard a la tete de martien repete les aneries du pus voltaique.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
NAKA
"LES ANNONCEURS" ou "ANNONCES TORDUES"...Il fraudrait serieusemnt penser à  en faire une serie LOL. Sinon Disney là  c comment???Kiakiakiakia ds plaisentins c gens là !!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Oui il y a une avancée considérable sauf que cet indice est fait selon une période bien donnée,car un pays avec des rebelles qui tiennent + de la / du pays est un pays a risque, néanmoins on sortait jusque tard dans la nuit sans pépins,aujourd'hui avec les microbes on a plus peur qu' en2002 donc...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter