Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali: Libération d'un préfet et un journaliste en échange de 18 jihadistes dans le centre
 

Mali: Libération d'un préfet et un journaliste en échange de 18 jihadistes dans le centre

 
 
 
 2973 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 mai 2019 - 09:54

Makan Doumbia et Issiaka Tamboura

© Koaci.com- Jeudi 09 Mai 2015-Selon des sources concordantes ,un préfet et un journaliste ont été relà¢chés par leurs ravisseurs en échange de la libération de 18 jihadistes.

Le préfet de Ténenkou , Makan Doumbia, et le journaliste Issiaka Tamboura, tous deux pris en otage en 2018 dans cette région, ont été libérés en échange de 18 djihadistes, dont un condamné en août 2017 à  dix ans de prison.

Le 19 Février , le gouvernement malien avait annoncé la libération du préfet de Ténenkou (centre), Makan Doumbia, et du journaliste Issiaka Tamboura, tous deux enlevés en 2018 dans cette région, « fruit d'un long processus initié pour préserver leur vie », sans autres précisions.

« Mon client Aliou Mahamane Touré m'a appelé récemment au téléphone pour me dire qu'en compagnie de 17 autres prisonniers, il a été libéré en février dernier dans le cadre d'un échange de prisonniers avec les jihadistes quelque part sur le territoire malien », a indiqué son avocat, Maliki Ibrahim.

Commissaire islamique à  Gao , Aliou Mahamane Touré avait été condamné le 18 août 2017 par la cour d'assises de Bamako à  dix ans de réclusion pour association de malfaiteurs, détention illégale d'armes, atteinte à  la sûreté intérieure et coups et blessures aggravés.


KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Sous couvert d'observer le scrutin, craignez vous que l'UE s'ingère dans la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vo...
 
3032
Oui
65%  
 
1521
Non
32%  
 
141
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement