Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Biodiversité, un million d'espèces menacées d'extinction totale de la surface de la terre
 

Côte d'Ivoire : Biodiversité, un million d'espèces menacées d'extinction totale de la surface de la terre

 
 
 
 2620 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 mai 2019 - 10:50

© koaci.com – Samedi 11 Mai 2019 - La biodiversité meurt à  petit feu ! Les espèces sauvages animales et végétales n’ont jamais aussi été menacées, qu’il est donné malheureusement aujourd’hui d’observer partout notre planète.


Un million d’espèces sont menacées d’extinction totale de la surface de la terre.


C’est le constat alarmant et même très inquiétant que vient de dresser lundi 6 mai 2019 à  Paris, au siège de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour la Science et la Culture) ; un collectif de 145 experts venus de 50 pays ayant travaillé sur les dangers qui guettent la biodiversité planétaire. 

 
15.000 articles scientifiques et rapports internationaux ont été épluchés par les experts en écologie et en écosystème durant les trois années qui ont constitué la durée de ces recherches scientifiques.


Les 132 délégations gouvernementales à  cette rencontre de Paris sont unanimes, l’humanité assiste à  un déclin vertigineux de la biodiversité.


D’après les conclusions de leurs travaux, plus d’un million d’espèces seraient en danger critique d’extinction de par le monde.

 


Selon le rapport des experts scientifiques l’ensemble des espèces mondiales sont concernées. Il s’agit notamment des espèces végétales et animales avec des chiffres dramatiques du degré auquel ces espèces sont menacées : 70% des espèces exotiques envahissantes ; 40% des espèces d’amphibiens ; 33% des récifs coralliens ; 33% des mammifères marins ; 25% des vertébrés terrestres (reptiles, mammifères, oiseaux). Pour comprendre le mal que subit la biodiversité selon un autre rapport, celui du rapport annuel 2018 de World Wildlife Fund (WWF) sur l’état de santé de la planète et l'impact de l'activité humaine il ressort que plus de 60% de la population mondiale des espèces protégées terrestres a disparu en à  peine 44 ans, et plus 89% des espèces aquatiques.

Comment on en est arrivé là  ? 


Dans le rapport accablant du groupe d’expert de l’ONU, les causes principales de ce que les experts ont surnommé la 6ème extinction massive de la biodiversité sont légions : L’utilisation abusive des terres appelée surexploitation des ressources (pêche, chasse), les espèces invasives, la surpêche, le changement climatique, l’urbanisation galopante, l’augmenta.


A ces causes, s’ajoutent les pollutions, et la déforestation. Côté pollution océanique par exemple, ce sont plus de 6 milliards de tonnes de déchets qui ont fait l’objet de pêche ces derniers temps, assez pour faire disparaitre les poissons et les tortues marines. Côté forêt, la dégradation des habitats des animaux liée à  la déforestation grandissante a même battu un record en 2016 avec la perte de 30 millions d’hectares de forêts partout dans le monde.


Par exemple sur plus de 16 millions d’hectares de forêts en 1900, la Côte d’Ivoire compte seulement 2 millions aujourd’hui. ‘’La Côte d’Ivoire est belle, trop harmonieuse et sereine pour que la responsabilité soit prise de détruire aveuglement ses beautés et ses richesses les plus authentiques. L’homme est allé sur la lune, mais il ne sait pas encore fabriquer un flamboyant, ou un chant d’oiseau, gardons notre cher pays d’erreurs irréparables qui pourraient dans l’avenir l’amener à  regretter ses oiseaux et ses arbres’’ dixit le Président feu Félix Houphouët-Boigny à  l’occasion de la fête nationale ivoirienne du 7 décembre 1971. 47 ans après cette citation, malheureusement les activités humaines continuent de détruire la biodiversité.

 

Le rythme de disparition des espèces est actuellement 100 à  1000 fois plus élevé que le rythme naturel constaté.


L’écosystème vit en cycle : une espèce est nécessaire à  une autre. Un déséquilibre provoque ce que les scientifiques appellent la Co-extinction, affectant la vie animale, la vie humaine et l’environnement. De ce fait, ça urge de prendre le taureau par les cornes. Les experts appellent à  un changement de mentalité de comportements.


« Les objectifs pour conserver et avoir une utilisation durable de la nature ne peuvent pas être atteints selon les trajectoires actuelles et les objectifs à  2030 et au-delà  ne pourront être remplis qu’à  travers des changements politiques, sociaux, économiques et technologiques profonds", assument ainsi les scientifiques et diplomates qui ont adopté ces termes par un vote solennel au terme des travaux. Des solutions, il en existe. Les Etats doivent mettre en place des mécanismes de multiplication des parcs et réserves. Ils doivent également mener des politiques de lutte contre le braconnage, et contre la déforestation, des gages de sauvegarde des espèces menacées. Pour sauver la biodiversité mondiale, tout le monde doit apporter son grain de sel : réduire la consommation de viande favorisant moins de terre agricole, recycler nos déchets, réduire la consommation de l’énergie, adopter un comportement éco-citoyen.


Ce n’est pas la planète qui a besoin de nous, mais, c’est nous qui avons besoin de la planète. Alors sauvons-la ! ne dit-on pas que protéger la biodiversité, c’est protéger l’humanité ?

Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Pour un climat apaisé avant, pendant et après les élec...
 
 
Côte d'Ivoire : Pour un climat apaisé avant, pendant et après les élections à venir, Sakassou bénéficie de la CIED
Société
 
Côte d'Ivoire: Mort annoncée d'un gendarme dans une dispute à Yopougon
 
 
Côte d'Ivoire: Mort annoncée d'un gendarme dans une dispute à Yopougon
Togo : Mlle Yombo Aïda couronnée Miss Togo 2019
Société
Togo : Mlle Yombo Aïda couronnée Miss Togo 2019
Togo il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Depuis Lakota, Pulchérie Gbalet appelle les femmes à ne pas rester en marge du processus de paix et de cohésion grippé du fait du manque de volonté politique
Société
Côte d'Ivoire: Depuis Lakota, Pulchérie Gbalet appelle les femmes...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, suite à l'adoption de la loi sur la recomposition de la CEI, le coordinateur de la PSCPD se prononce
Société
Côte d'Ivoire : Bouaké, suite à l'adoption de la loi sur la recom...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Biodiversité, un million d'espèces menacées d'extinction totale de la surface de la terre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Cerveau
Oui elles sont bien menacés à  cause du trafics-d'organes ou des espèces rares sur le marché international pour des entreprises ou des expériences scientifiques. Une bonne éducation en vaut le coup !
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008