Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Entrepreneuriat féminin, les jeunes commerçantes du secteur informel ont un cadre pour booster leurs activités
 

Côte d'Ivoire : Entrepreneuriat féminin, les jeunes commerçantes du secteur informel ont un cadre pour booster leurs activités

 
 
 
 2407 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 mai 2019 - 22:31

 Les jeunes commerçantes  



© koaci.com -- Jeudi 23 Mai 2019—Les jeunes commerçantes du secteur informel ont désormais un projet innovateur dénommé « Cêwa » qui les aidera à  booster leurs activités.
«Cêwa » signifie « jeune dame dynamique et entreprenante » est une idée de la Fondation African women Initiatives (Awi) et le lancement de ce projet a eu lieu aujourd’hui à  Abidjan.


L'objectif général du projet est de contribuer à  l'autonomisation économique des femmes par leur insertion dans le réseau de commercialisation des produits de grande consommation.


 
Pour la phase pilote, 25 femmes entre 18 et 40 ans en activité sur les marchés d’Abidjan, ont été sélectionnées avec l’appui des présidents des marchés.


Avant le lancement du projet, la Fondation en partenariat avec des industriels a renforcé la capacité de ces femmes dans le domaine de la gestion des coûts, du marketing et du branding des marchandises sur l’étalage.


Aujourd’hui, elles ont bénéficié de l'ouverture d'un compte bancaire, puis ont reçu des cartes de commerçants au cours de la cérémonie.


Selon la présidente de la fondation Mariam Fadiga Fofana, le projet vient répondre à  "une problématique qui est l'accès au marché" et cêwa va être une commerçante sur le marché qui est reconnue parce qu'elle a une carte de commerçant, qui est déjà  dans le système financier, qui dispose d'un compte dans une micro finance, qui est déjà  relié à  une centrale d'achat.


Saluant cette initiative, Marcelin Zinso, conseiller technique au secrétariat d’Etat chargé des PME, a annoncé la visite prochaine du ministre Felix Anoblé, dans les locaux de la fondation, et chez les bénéficiaires en vue de les encourager.


Dr Binata Namizata, représentant le ministère de la femme et de l’enfant a exhorté les bénéficiaires à  faire bon usage du matériel reçu, afin d’obtenir des résultats positifs qui permettent aux partenaires de soutenir la fondation.


 


Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement