Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo - Côte d'Ivoire :  Le SYNBANK dans l'attente du départ de deux directeurs de NSIA du pays
 

Togo - Côte d'Ivoire : Le SYNBANK dans l'attente du départ de deux directeurs de NSIA du pays

 
 
 
 10875 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 juin 2019 - 13:22

Mme Joséphine Patassé, la Secrétaire générale du SYNBANK (ph) (ph)

© koaci.com– Mercredi 05 Juin 2019 – Le Syndicat des Employés et Cadres des Banques, des Etablissements Financiers et des Assurances du Togo (SYNBANK) est dans l’attente du départ du pays des directeurs de NSIA-Vie et NSIA IARDT, deux filiales de NSIA Assurances au Togo, pour maltraitance de leurs collègues, licenciement et la non détention de permis de travail sur le territoire togolais..

La demande de départ des deux directeurs de NSIA, qui est un délai de 8 jours, a été lancée le vendredi 31 mai 2019 à  Lomé. Elle va expirer le 13 juin 2019.

En priant les deux directeurs de NSIA, Mme Chantal Bosso et Constant Yao Djeket, qui sont des ivoiriens de faire leurs valises, le SYNBANK exige qu’ils payent les indemnités à  leurs collègues pour cause des préjudices qu’on leur a créé.

A ce propos, la Secrétaire générale du SYNBANK, Mme Joséphine Patassé, a demandé à  la Direction générale du travail « de prendre les dispositions pour mettre fin à  la présence sur le territoire national des directeurs généraux de NSIA Vie et NSIA IARDT dans un délais maximum de 8 jours ouvrés, de faire annuler toutes les décisions prises par ces Directeurs du fait qu’ils sont illégaux ».

En fondant son exigence du départ des deux expatriés, le Syndicat a rappelé que selon l’article 47 du Code du travail fait obligation à  tout expatrié de détenir une autorisation du Directeur général du travail avant sa prise de fonction.

Avant que l’affaire n’arrive à  ce stade, il a été signalé que les relations entre le personnel et l'administration n’étaient plus bonnes et des employés étaient maltraités et d’autres licenciés. Contre les licenciements intervenus, NSIA IARDT a évoqué des problèmes tels que les déficits consécutifs des 3 derniers exercices, les prêts de 2 milliards de F Cfa contractés en 2016 et en 2017 et les déséquilibres des branches assurances maladies.

En attendant une suite à  leur demande qui vise le départ du pays des deux directeurs de NSIA au Togo, le SYNBANK projette une assemblée générale pour décider de la suite à  donner à  l’affaire si les réclamations ne sont pas prises en compte.

Au regard des mauvais traitements dont il est question dans cette affaire, le SYNBANK qui réclame le départ des deux expatriés a par ailleurs révélé que les deux directeurs n’ont toujours pas de permis de travail sur le territoire togolais.

Selon nos dernières informations les deux directeurs dont le SYNBANK exige le départ sont toujours sur le territoire togolais. Y-aurait-il des conciliations ? Quelle sera la démarche des deux filiales de NSIA Assurances au Togo pour essayer de régler cette affaire ? Les jours à  venir nous le diront.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement