Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le sens du rapprochement entre Bédié et Gbagbo, selon Ahoua Don Mello
 

Côte d'Ivoire : Le sens du rapprochement entre Bédié et Gbagbo, selon Ahoua Don Mello

 
 
 
 10459 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 juin 2019 - 08:51

Assoa Adou et Bédié en mai dernier à  Daoukro

© koaci.com - Jeudi 6 Juin 2019 - Le parti de Laurent Gbagbo a pris l’engagement de discuter avec le PDCI de Henri Konan Bédié et n’exclut pas de rencontrer le RHDP de Ouattara.


Comment peut-on s’allier à  la droite et discuter avec un régime qui trouve que le dialogue est une perte de temps et espérer mettre fin au régime Ouattara? Interrogent de nombreux militants du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Sur cette question, l’ancien ministre Ahoua Don Mello lors d’un séminaire à  Johannesburg en Afrique du Sud, explique que l’avènement du régime actuel a engendré deux types d’exclusion : « L’exclusion de la majorité du jeu démocratique et l’exclusion de la majorité de la croissance économique », avant d’expliquer.

« Il faut savoir que le multipartisme n’est pas la démocratie mais l’étape fondamentale pour construire une démocratie. Le multipartisme peut prendre deux chemins différents dont l’un, porteur d’un projet de démocratisation et qui utilise toutes compétences sans distinction de parti politique, de race ou de religion et l’autre, nostalgique du parti unique qui gouverne l’Etat par le parti et pour le parti à  l’exclusion de tout le reste quel que soit votre compétence. Elle porte en son sein les germes de l’exclusion. Le cas le plus caricatural est le gouvernement actuel en Côte d’Ivoire qui est l’expression du gouvernement d’une tribu par la tribu et pour la tribu : Une administration tribalisée, un conseil constitutionnel tribalisé, une Commission Electorale Indépendante tribalisée, une liste électorale tribalisée qui a réussi le tour de magie de faire des ivoiriens des apatrides dans leur propre pays. A toute cette longue liste, il faut ajouter une armée et une milice tribalisées qui peuvent à  tout moment remplacer la force des urnes par la force des armes. Si nous voulons des élections justes et transparentes, il faut sortir l’Etat de la tribu et lui donner un caractère qui reflète la diversité à  tous les niveaux afin de créer les conditions nécessaires pour accéder à  la démocratie c’est-à -dire permettre d’installer le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple donc la démocratie. Un tel chantier concerne tous les citoyens pacifiques, politiciens ou non, gauche ou droite, tout le monde doit se donner la main pour parler d’une même voie et agir ensemble afin de trouver avec le régime RDR un cadre consensuel et inclusif pour détribaliser les institutions de la République, la liste électorale, désarmer les milices et les « microbes » et permettre à  notre mère patrie d’accoucher d’une société démocratique », explique le conseiller du président Guinéen , Alpha Condé.

Selon Don Mello, chacun de ses militants a le devoir d’œuvrer pour un tel cadre. « La paix pré et postélectorale est à  ce prix, d’où les discutions actuelles avec Bedié pour parler d’une même voie et agir ensemble pour l’avènement de la démocratie », a-t-il ajouté.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Ordonnance de la cour africaine sur la CEI, l'interprét...
 
 
Côte d'Ivoire: Ordonnance de la cour africaine sur la CEI, l'interprétation selon   Me Suy Bi du PDCI-RDA
Politique
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, un nouveau mouvement de soutien au...
 
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, un nouveau mouvement de soutien au RHDP voit le jour « Emergence-Dynamisme CI »
Côte d'Ivoire: Disparition de Charles Koffi Diby, Alassane Ouattara salue la mémoire de son «jeune frère»
Politique
Côte d'Ivoire: Disparition de Charles Koffi Diby, Alassane Ouatta...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, à Yopougon, Ouégnin met  les femmes des espaces de libres échanges en mission pour la reconquête du pouvoir d'Etat
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, à Yopougon, Ouégnin met les femmes des espa...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Annoncé pour le samedi 14 décembre, le meeting conjoint PDCI-FPI reporté au samedi 21 décembre
Politique
Côte d'Ivoire: Annoncé pour le samedi 14 décembre, le meeting con...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le sens du rapprochement entre Bédié et Gbagbo, selon Ahoua Don Mello
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Freeandpeace225
ADO BÉDIÉ GBAGBO feu sur vous... moi je suis très pessimiste sur ce rapprochement car je sais que les cheveux blancs là  de 1946 là  vont être chanceux face à  tonton Boulanger Gbagbo qui est très habile dans le roublardise...mdrrrr... 2020 sa sera la fraude 10.000.000% pour confisquer le pouvoir d’etat sinon jamais le RH2Pié va gagner.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Les "ennemis" d'hier peuvent se parler et devenir de vrais amis aujourd'hui.... les humains ont l'habitude de renvoyer leurs maris, femmes, copines, copins et fiancées ...en jurant de ne plus coucher sur leur ventre ou goûter leur sperme...mais quelques semaines plutard ...nous sommes la dessus en train de jouir ou recevoir leur jus biologique
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
"Parler d'une seule voix" pour le bien de la CI et des Ivoiriens est impossible au rdr momifié et à  ses sauvages; par contre aboyer collectivement avec violence du surcroît, oui, ils en ont l'exclusivité.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Donc votre association c'est pour sortir l'etat de la tribu? C est louable , ca signifie donc sortir la tribu de la politique. Comment vous y parviendrez , vous ne le dites pas. La paix post et pre electorale , consiste aussi à  demander à  ses partisans d'accepter le résultat des urnes faire comprendre qu'on peut aussi perdre des élections , a ne pas présenter à  tout moment le spectre du chaos et de la guerre parce qu etant sur de gagner et tout autre résultat provient de la fraude. Avenement de la democratie vous dites, on ne demande tous que ca, mais êtes vous sûr que votre plateforme est juste mise en place pour l'avènement d'une démocratie? Vous qui avez dirigé en 17 années combinées quelles ont été vos actions pour l'avènement de la démocratie?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mauvais LeMauvais
Tout les gouvernements successifs ivoiriens ont dirigé le pays "claniquement". Dans le cas présent, on pense le pense vivement, parce qu'on ne connait pas l'histoire et la géographie ivoirienne. Les adeptes de cette théorie ignorent la composition de son peuplement. Les patronymes les induisent en erreur. Un Mamadou de khorogo, ne parle pas la même langue qu'un Mamadou de Séguéla, ou d'Azaguié...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paulvb
@Mauvais LeMauvais, c'est pas juste de dire que tous les gouvernements de la RCI on dirigés par clan. Je rappel que celui parvenu dans les conditions que nous savons (FPI) a diriger avec un gouvernement dit d'union comprenant la classe politique tel que le PDCI, le RDR, PIT, etc Meme la société civile y a participé. Gnamien Konan cadre PDCI a l’époque a lui été recruté par appel d'Offre. Le ministère de la Justice a été confié au RDR et pourtant on a accusé tout le gouvernement de ne pas faire de lumière sur affaires d'assassinat de personnalités importantes. Aujourd’hui, une frange de ce gouvernement est au pouvoir et exclu les autres pour ainsi dire que leurs prédécesseurs ont été naïf . Ce que M. Mélo nous explique est très pertinent. Nos nations africaines sont très Jeunes et nous devons nous serrer les coudes.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
MauvaisLeMauvais, tu ne peux pas critiqué une pratique et venir faire pareil ou pire que l'existant. Dans tout pays, dès la proclamation de l’indépendance, fin du peuplement. Un français ne se dit pas Québecois et inversement un Québecois ne se dit pas Français et pourtant certains ont le même nom. Un Jean Français, ne dira jamais qu'il est un Jean Québecois même si né au Québec. C'est cela qu'on vous demande, mais vous êtes les premiers à  dire ce sont nos "frères" alors tant pis pour vous si vous ne pouvez en faire autant. Et pour semer la confusion dans l'esprit des autres vous utilisez à  perfusion le mot fourre tout "djoula". Alors à  qui la faute??. Un kouassi bété ne se dit jamais baoulé!!!!!!!. Mesnim, en ce qui concerne le FPI, en matière de démocratie dans ce pays je crois que tu joues à  l'idiot car toi même tu sais !!!!!!. La bataille pour une cei consensuelle que nous menons relève de la démocratie afin de permettre à  tous d'accepter les lois en matière d’élections et de proclamation de résultats. Quand à  ton inquiétude concernant le PDCI, sache qu' en 1995, nous avons quittés le Front Républicain car dramane avait un autre plan derrière la tête. Mieux, nous avons donnés la présidence de la cei à  l'opposition, au point que c'est nous, le parti au pouvoir qui avons déposés des contestations devant le CC, chose jamais observé en Afrique. Le Pr Gbagbo, nous a appris à  aimer la démocratie au point que nous ne croyons qu'en cela sur le plan politique et le pratiquons aisément partout. Alors t’inquiètes en ce qui concerne le PDCI.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement