Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Ghana : Risque de xénophobie, des ghanéens priés de cesser par diaboliser des nigérians
 

Nigeria-Ghana : Risque de xénophobie, des ghanéens priés de cesser par diaboliser des nigérians

 
 
 
 6154 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 juin 2019 - 16:34

L’ambassadeur Michael Olufemi Abikoye (ph)

© koaci.com– Mardi 18 Juin 2019 – Le Haut-Commissaire nigérian au Ghana, Michael Olufemi Abikoye, a exprimé sa préoccupation face à  la mauvaise étiquette que certains médias ghanéens collent à  ses compatriotes au Ghana en tant que de grands comploteurs de crimes dans le pays.

L'ambassadeur Abikoye craint une attaque xénophobe contre ses concitoyens et a exhorté les médias à  cesser d’inciter les ghanéens contre les nigérians.

En dénonçant la perception que des médias ghanéens ont des nigérians, l'ambassadeur Abikoye a relevé dans une déclaration que ces mauvaises étiquettes médiatiques ne visent non pas seulement à  diaboliser ses concitoyens mais aussi à  les exposer à  des attaques xénophobes au Ghana.

Tout en déclarant que la référence continue à  tous les nigérians vivant au Ghana en tant que criminels, même en ce qui concerne les crimes avec la pleine participation des ghanéens est inacceptable, Abikoye a mis en garde ses compatriotes qu’il ne tolérera aucun acte criminel de leur part au Ghana.

Au regard des accusations qui ont été soulevées, la représentation diplomatique nigériane a précisé que c’est seulement quelques nigérians sont impliqués dans des activités criminelles et que cette perception ne doit pas être généralisée à  l'ensemble des nigérians.

Les accusations contre des nigérians ont refait surface après la récente vague d'enlèvements dans le pays. Du lot des suspects qui ont été arrêtés par les agents de la sécurité ghanéenne pour enlèvement, figure un certain nombre de nigérians.

En relation avec la sortie de l'ambassadeur nigérian, on peut rappeler qu’un nigérian du nom de Samuel-Udoetuk Willis, est actuellement en garde à  vue et est le principal suspect dans l'enlèvement de trois filles à  Takoradi, une ville de la région ouest du Ghana. Un deuxième suspect nigérian, John Oji, est jugé pour le même crime.

Le Nigeria et le Ghana entretiennent de bons rapports depuis l'ère précoloniale.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement