Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-France: En visite à  l'IPR de Bouaké   Gilles Huberson déclare, « votre centre n'est pas Ivoirien, il est international »
 

Côte d'Ivoire-France: En visite à  l'IPR de Bouaké Gilles Huberson déclare, « votre centre n'est pas Ivoirien, il est international »

 
 
 
 4608 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 juin 2019 - 14:20

Huberson jeudi à  Bouaké (ph KOACI)


© koaci.com - Jeudi 20 Juin 2019 -Sous l'autorité du Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique, l'Institut Pierre Richet (IPR), centre de recherche de l'Institut Nationale de Santé Publique, a reçu ce Jeudi 20 Juin Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d'Ivoire dans l'objectif de visiter les installations de l'IPR et rencontrer ses compatriotes chercheurs qui y travaillent comme constaté sur place par KOACI.


l'IPR a pour objectif de mener la recherche fondamentale et opérationnelle sur les maladies à  transmission vectorielle en vue de proposer des solutions aux problèmes de santé publique.

Une aubaine, cette venue d'un haut cadre Français à  Bouaké dans cet Institut, indiquée par Dr Fatoumata Bamba, directrice régionale de la santé, représentante du ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique qui a par la suite, laissé la parole au Dr Dramane Kaba, directeur de l'IPR pour une présentation.

Dans sa projection avec pour titre "l'Institut Pierre Richet de Bouaké et l'IRD, un exemple de bonne collaboration", Dr Dramane Kaba après avoir fait un large tour d'horizon sur l'IPR, a émis des doléances tout en insistant sur sa volonté de prolonger durablement la collaboration.

« Votre institution est une sorte de symbole de la relation entre la France et la Côte d'Ivoire. Au départ c'était un institut Français et progressivement, c'est devenu un institut Ivoirien tout en restant ensemble et en s'accompagnant mutuellement.

Le message que je veux faire passer, c'est que la France et la Côte d'Ivoire, on est ensemble (...) Votre centre il n'est pas qu'Ivoirien, il est International. Il sert à  la communauté Internationale, il sert à  tous les pays qui sont concernés. On est bien dans un centre d'excellence parceque vous êtes excellents.

Je serai votre avocat pour le CDD car je pense que la recherche doit être absolument considérée dans le CDD 3. J'ai bien compris votre message et je serai votre avocat pour l'ensemble des demandes que vous avez faites. Pas seulement parceque vous êtes un centre d'excellence en Côte d'Ivoire avec la France, et aussi parceque ce que vous faites, sert à  l'humanité. C'est un instrument partagé le CDD, on décide ensemble de tout et donc vous pouvez compter sur moi car vous le méritez (...) Nous avons signé récemment avec l'INSP, une convention sur les visas.

La France est ouverte, le taux d'accord sur les visas demandés en Côte d'Ivoire est de 70%. 70â„… des demandeurs ont des visas. Des unités d'excellence comme la vôtre, méritent d'être accompagnées de ce point de vue. Il est naturel qu'un chercheur qui va souvent en France, on favorise ces déplacements. Donc il a un visa qui va jusqu'au bout de son passeport...» a fait savoir Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d'Ivoire qui confie que la moustiquaire imprégnée a été confectionnée pour la première fois à  Bouaké.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement