Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Archevêques et Évêques interpellent la classe politique à  quelques mois des élections: «Evitez-nous une autre guerre ! »
 

Côte d'Ivoire : Archevêques et Évêques interpellent la classe politique à  quelques mois des élections: «Evitez-nous une autre guerre ! »

 
 
 
 6361 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 juin 2019 - 10:41

© koaci.com --Lundi 24 Juin 2019—La 113ème Assemblée plénière de la Conférence des Archevêques et Evêques de Côte d’Ivoire tenue à  Agboville a pris fin ce week-end. 


En vertu de leur mission prophétique, ils ont traité des questions qui se posent et les débats qui ont cours en ce moment en Côte d’Ivoire et qui sont régulièrement relayés par la presse nationale et internationale.


Dans un communiqué de presse en notre possession, Archevêques et Evêques ont réaffirmé leur désir de construire avec le peuple, une Côte d’Ivoire rassemblée dans l’unité et la paix. 


«Nous voulons, en écrivant ce message, éviter à  notre pays, une autre crise. Nous souhaitons que ces débats, qui ont cours actuellement dans un environnement de crise sociale sur fond politique, se poursuivent dans un climat de sérénité et dans un souci de recherche authentique de la paix, » précise le communiqué.


La Conférence demande aux acteurs politiques de vider ces contentieux qui minent depuis de nombreuses années la vie sociale et politique du pays et qui n’épargnent aucune région.


«En effet, force est de reconnaître qu’à  l’approche des échéances électorales de 2020, il règne un climat de peur généralisée au sein de la population ; peur liée à  la réalité des conflits intercommunautaires récurrents, aux questions d’insécurité, du foncier, de l’occupation illicite des forêts classées, de l’orpaillage clandestin et des problèmes relatifs à  l’identité ivoirienne, » explique le document. 

 
Archevêques et Évêques déplorent tous les spectacles désolants de ces derniers temps et veulent également avec la classe politique exorciser les vieux démons de la haine et de la division.


Ils expriment leur proximité spirituelle et leur compassion aux familles qui ont perdu des proches et des biens.


La Conférence lance, à  tous les acteurs de la vie sociopolitique, à  quelque niveau qu’ils soient, un cri de cœur, qui est aussi celui du peuple.


 
«Evitez-nous une autre guerre ! » lit-on dans cette déclaration. 


«En effet, après plus de deux décennies de graves crises qui ont tristement marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire et à  quelques mois des échéances électorales de 2020, la responsabilité de tous ceux qui détiennent l’autorité – à  quelque niveau que ce soit - leur impose de tout mettre en œuvre pour travailler à  la réconciliation et à  la cohésion sociale, pour prévenir les crises et consolider la paix. Certes, construire la paix n’est pas œuvre facile. Cependant, nous vous le demandons avec insistance, à  vous qui tenez entre vos mains, la destinée de notre peuple : Evitez-nous une autre guerre ! » mentionne la Conférence.


Archevêques et Evêques de Côte d’Ivoire, demandent spécialement au Gouvernement, au nom de la paix, de poursuivre et d’achever le processus du désarmement, car les armes circulent encore dans le pays et ce n’est un secret pour personne.


«En effet, comment comprendre qu’à  chaque conflit intercommunautaire, des armes blanches et des armes de guerre soient régulièrement et professionnellement utilisées, ce qui est de nature à  traumatiser nos populations. Devant cet état de fait, une fois encore, et au nom du droit à  la vie, nous vous le demandons : Evitez-nous une autre guerre ! » se justifient ils.
Le 25 janvier 2015, au terme de sa 99ème Assemblée Plénière à  Abengourou, la Conférence avait posé comme l’un des préalables à  l’organisation des élections, le désarmement effectif de tous ceux qui n’ont pas le droit de porter des armes. 


Aujourd’hui encore, dans son communiqué elle lance de nouveau cet appel pressant, au nom de la paix et pour une vraie réconciliation.


«Tous, désarmons nos cœurs, nos bouches et nos bras, car il y va de la vie de notre nation. C’est pourquoi, à  présent, nous lançons cet appel à  tous nos concitoyens et à  tous les habitants de ce pays : acteurs politiques, jeunes, hommes et femmes de médias, guides religieux : Evitons-nous une autre guerre ! »soutiennent les Archevêques et Évêques.


 
Les hommes religieux exhortent tous leurs concitoyens à  être des artisans de paix, en consolidant les acquis en matière de cohésion sociale, car la paix est le premier don que le Christ Ressuscité a fait à  ses disciples. 

 
«Nous exhortons les uns et les autres à  la culture du pardon, en vue de construire une Nation forte et prospère. En effet, le pardon libère des ressentiments, de la haine et de la vengeance qui mènent à  la mort. Dans le contexte de la crise et de la méfiance qui nous affectent aujourd’hui dans ce pays, pardonner, c’est se donner la chance de regarder ensemble l’avenir avec optimisme, » souligne la Conférence

 
Elle demande aux ivoiriens d’ouvrir leurs cœurs à  l’action de l’Esprit Saint qui est capable de rétablir les relations brisées, car il est l’Esprit de réconciliation et de paix.

Les guides religieux souhaitent par l’intercession de la Vierge Marie, Notre Dame de la Paix, le Seigneur accorde à  la Nation de poursuivre sa marche dans la vérité, la concorde, la prospérité, la justice et la paix.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Burkina Faso: Le président Kaboré à Niamey pour une réunion du G5 Sahe...
 
 
Burkina Faso: Le président Kaboré à Niamey pour une réunion du G5 Sahel
Politique
 
Soudan: Omar El Béchir condamné à deux ans de prison ferme pour corru...
 
 
Soudan: Omar El Béchir condamné à  deux ans de prison ferme pour corruption
Sénégal: La radiation de la fonction publique de Ousmane Sonko confirmée par la Cour suprême
Politique
Sénégal: La radiation de la fonction publique de Ousmane Sonko co...
Sénégal il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, pour Babily, le peuple ne va jamais accepter un 3ème mandat de Ouattara, il réclame la retraite de Gbagbo, Soro et Bédié
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, pour Babily, le peuple ne va jamais accepter...
Côte d'Ivoire il y a 20 heures
 
Ghana: Akufo-Addo face aux journalistes, questions brulantes et réponses
Politique
Ghana: Akufo-Addo face aux journalistes, questions brulantes et r...
Ghana il y a 1 jour
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Archevêques et Évêques interpellent la classe politique à  quelques mois des élections: «Evitez-nous une autre guerre ! »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Kbibi
L Africon, toujours prompt à  s'assoir au premier rang des églisettes mais le premier à  trucider son voisin plus faible. Continuez vos "prières" de délivrances vous en avez bien besoin. Votre haine génétique de l'autre vos perdra.. sur la route, au boulot et me^me dans les lieux saints vous restez mauvais. R.I.P. CI
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Le RDR doit nous éviter le chaos, soit c'est le renouveau soit c'est le chaos, s'ils veulent choisir la 2ème option, ils n'échapperont pas cette fois-ci, ils laisseront leur peau.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Avec leur ceinture rouge la on dirait des maîtres de karaté quels sont ces évêques qui sont pas mariés? Tchrrrrrrrr,
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zougloukata
Faudrait-il considérer les évêques ivoiriens comme des xénophobes? Sinon pourquoi quand quelqu'un d'autre parle de l'identité ivoirienne, il est menacé de prison. La mayonnaise ne pourra plus prendre.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement