Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie  échangent avec Bacongo
 

Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie échangent avec Bacongo

 
 
 
 10442 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 juin 2019 - 12:33

échanges entre Bacongo et les acteurs du secteur friperie à  Koumassi (Ph KOACI)

© koaci.com--Samedi 29 Juin 2019-- Cette rumeur se faisait persistante dans la commune populaire de Koumassi.

La rumeur faisait état de l’éviction des acteurs du secteur friperie du site qu'ils occupent présentement pour l'exercice de leur activité.

Hier vendredi, dans le cadre de ses rencontres avec les différents corps de métier exerçant dans la commune de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo, maire de la commune s'est entretenu avec les acteurs de la filière friperie.

Il s'agissait pour l’ancien ministre de lever toute équivoque sur ces rumeurs.

Cissé Bacongo a tenu à  les a rassurés « personne ne peut vous chasser de là  où vous exercez, car c'est moi qui vous ai installés là  », a-t-il indiqué.

Aussi, il les a invités à  un règlement pacifique de leurs différends dans le cadre de leur métier, tout en les exhortant à  n’avoir recours aux autorités qu'en dernier ressort.

Cissé Bacongo a aussi informé ses hôtes de la construction d'un marché à  eux dédié, sur le boulevard Antananarivo non loin des ateliers centraux de la Sotra.

Enfin, il a les a rassuré de leur maintien sur le site de l'ex-fourrière de la commune jusqu’à  la fin des travaux de leur site de recasement définitif.

« Ne vous fiez pas à  ce que vous raconte les charlatans et autres vendeurs d'illusions qui pullulent sur le terrain », a-t-il conclu.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Ordonnance de la cour africaine sur la CEI, l'interprét...
 
 
Côte d'Ivoire: Ordonnance de la cour africaine sur la CEI, l'interprétation selon   Me Suy Bi du PDCI-RDA
Politique
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, un nouveau mouvement de soutien au...
 
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, un nouveau mouvement de soutien au RHDP voit le jour « Emergence-Dynamisme CI »
Côte d'Ivoire: Disparition de Charles Koffi Diby, Alassane Ouattara salue la mémoire de son «jeune frère»
Politique
Côte d'Ivoire: Disparition de Charles Koffi Diby, Alassane Ouatta...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, à Yopougon, Ouégnin met  les femmes des espaces de libres échanges en mission pour la reconquête du pouvoir d'Etat
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, à Yopougon, Ouégnin met les femmes des espa...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
Côte d'Ivoire: Annoncé pour le samedi 14 décembre, le meeting conjoint PDCI-FPI reporté au samedi 21 décembre
Politique
Côte d'Ivoire: Annoncé pour le samedi 14 décembre, le meeting con...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie échangent avec Bacongo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Okay donc... Vite que leur marché soit construit. Il faut de l'ordre dans ce pays. Nous sommes en 2019 et nous ne pouvons éternellement flirter avec la saleté et le désordre (comme chez les bétés et assimilé) en utilisant la pauvreté comme excuse. Encore une fois désordre et pauvreté ne sont des synonymes et n'ont pas à  l'être. Mes chers compatriotes, disons non au désordre et à  la saleté dans nos environnements... Il faut avancer...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement