Gabon Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gabon: Un leader syndical menacé de poursuites pour avoir déclaré ouvertement qu'Ali Bongo était mort
 

Gabon: Un leader syndical menacé de poursuites pour avoir déclaré ouvertement qu'Ali Bongo était mort

 
 
 
 4313 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 juillet 2019 - 12:12

Jean Rémy Yama

© Koaci.com - Jeudi 04 Juillet 2019 - Le président de Dynamique unitaire (DU), principale coalition syndicale du pays, Jean Rémy Yama est menacé de poursuites pour avoir annoncé la mort du Président Ali Bongo , victime fin octobre d'un AVC.


Lors d'une conférence de presse,Jean Rémy Yama, a déclaré ouvertement que son organisation avait l'intime conviction que le chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba est mort au regard du mutisme de ses services autour de leur demande d’audience.

" Connaissant la propension d’Ali Bongo Ondimba à  intervenir ou à  apparaître à  la moindre occasion, et à  l’analyse de tous ces faisceaux d’indices, la confédération syndicale Dynamique Unitaire a l’intime conviction que le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba est mort, il n’existe plus » , a t-il lancé.

Des propos qui ont tout de suite fait réagir le gouvernement congolais par la voix du ministre de l'Intérieur et de la Justice du Gabon,Edgar Anicet Mboumbou Miyakou.

" L'attitude affichée" par Jean Rémy Yama "l'expose à  des poursuites pénales pour propagation de fausses informations", a indiqué le ministre de l'Intérieur et de la Justice du Gabon dans un communiqué publié jeudi matin.

Les propos de M. Yama dénotent "une volonté manifeste de créer le trouble et la confusion dans l'esprit de la population"

Selon ses proches , le domicile du leader a été investi très tôt le matin par des agents de la Direction générale des recherches (DGR) , lourdement armés alors qu 'il était absent.

Il s'agissait purement et simplement d'une tentative d'enlèvement et d'assassinat" accuse l'organisation syndicale.

Victime d'un AVC le 24 octobre alors qu'il se trouvait en Arabie saoudite, le président Bongo, est rentré discrètement fin février à  Libreville depuis Rabat où il était en convalescence depuis trois mois.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Le PDCI annonce un meeting le 19 octobre à Yamoussoukro...
 
 
Côte d'Ivoire: Le PDCI annonce un meeting le 19 octobre à Yamoussoukro et espère 100.000 militants
Politique
 
Cameroun: Grand dialogue national, des assises coûteuses comme la guer...
 
 
Cameroun: Grand dialogue national, des assises coûteuses comme la guerre, le pouvoir achète l'opposition et la société civile
Côte d'Ivoire: Affaire militants « Gors » convoqués à la police, le bureau fédéral d'Alépé réagit et saisit Simone Gbagbo
Abonnés
Côte d'Ivoire: Affaire militants « Gors » convoqués à la police,...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire: Crise post-électorale, retour d'exil annoncé pour trois pontes de l'ancien régime
Abonnés
Côte d'Ivoire: Crise post-électorale, retour d'exil annoncé pour...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
Côte d'Ivoire: Visite d'Etat du Président Ouattara dans le N'Zi, demandez le programme !
Abonnés
Côte d'Ivoire: Visite d'Etat du Président Ouattara dans le N'Zi,...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Gabon: Un leader syndical menacé de poursuites pour avoir déclaré ouvertement qu'Ali Bongo était mort
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
C'est grave ces accusations. Elles peuvent porter atteinte à  la stabilité du pays... Je ne suis pas pro-Bongo et du clan. Loin de là  mais nos opposants sont des sauvages charognards dans nos pays... La CIV y compris... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement