Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le patron de la PLCC souhaite que le séjour des  « brouteurs » en prison soit le moins bref possible conformément à  la loi
 

Côte d'Ivoire : Le patron de la PLCC souhaite que le séjour des « brouteurs » en prison soit le moins bref possible conformément à  la loi

 
 
 
 15865 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 juillet 2019 - 15:00

© koaci.com – Samedi 06 Juillet 2019 -La Plateforme de la Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) a sensibilisé en cours de semaine les Magistrats sur la cybercriminalité et les preuves numériques.


Cet atelier a vu la participation des enquêteurs et analystes de la PLCC, celle des magistrats (procureurs et juges) des cours d’appels d’Abidjan, d’Abengourou, de Bouaké et de Daloa.


Le but de cet atelier est de renforcer les capacités de ces magistrats pour une meilleure compréhension de la cybercriminalité et des preuves numériques, indique-t-on.
Prenant la parole, le patron de la PLCC le Lieutenant-Colonel Ouattara Guelpetchin a fait observer que la plupart des individus interpellés pour pratiques cybercriminelles sont des récidivistes.


 
Il a souhaité que leur séjour en prison soit le moins bref possible conformément à  la loi sur la cybercriminalité.


Il a également souligné lors de son intervention que les délais des réponses aux réquisitions des opérateurs freinent les enquêtes. En effet, la majorité des preuves numériques sont détenues par les fournisseurs de services (opérateur de téléphonie, fournisseurs d’accès internet et les maisons de transfert d’argent), a-t-on rapporté.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Nigeria : Suspension de visa pour le Liban après la vente aux enchère...
 
 
Nigeria :  Suspension de visa pour le Liban après la vente aux enchères d'une nigériane
Société
 
Ghana : Reprise sélective des cours à partir du 15 juin, situation s...
 
 
Ghana :   Reprise sélective des cours à partir du 15 juin, situation sur la Covid-19
Afrique : Covid-19,le CDC Afrique appelle les pays à tripler leurs tests dans les 3 mois à venir
Société
Afrique : Covid-19,le CDC Afrique appelle les pays à tripler leur...
Afrique il y a 17 heures
 
Côte d'Ivoire : Bruno Koné annonce la délivrance des ACD entre trois et six mois maximum pour les cas les plus complexes
Société
Côte d'Ivoire : Bruno Koné annonce la délivrance des ACD entre tr...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
Sénégal-France : Accusé de corruption, le fils de Lamine Diack demande le report de son procès prévu la semaine prochaine
Société
Sénégal-France : Accusé de corruption, le fils de Lamine Diack de...
Sénégal il y a 20 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le patron de la PLCC souhaite que le séjour des « brouteurs » en prison soit le moins bref possible conformément à  la loi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Mon Lt-Colonel ! vous allez faire les bétés et assimilés de CIV vont vous haïr car le broutage, l'enfarinage et le doublage sont leur expertise.... Mais le peuple vous applaudit... Merci à  vous... Les temps ont bel et bien changé dans la république.... On avannnnceee...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
@Peace 101...... CESSES de dire du n'importe.... Tu connais l'origine de la majorité des criminels, malfaiteurs, voleurs et assassins dans notre pays.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
cydi
ta gueule @ srika blahhhh petit xeno frustré
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Que doit-on faire aux dangereux récidivistes ?. Y a t-il une différence entre les "brouteurs" et Akossi Benjo ? Ce dernier vient de prendre 20 ans ferme avec confiscation de ses biens, alors que vous demandiez une légère peine pour un "brouteur" qui est un dangereux délinquant voleur professionnel mondial
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement