Afrique du Sud Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique du Sud:  Zuma, devant la commission anti corruption, nie tout lien illégal avec la famille Gupta
 

Afrique du Sud: Zuma, devant la commission anti corruption, nie tout lien illégal avec la famille Gupta

 
 
 
 5422 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 juillet 2019 - 16:42

Jacob Zuma

© Koaci.com-Lundi 15 Juillet 2019 - Devant la commission d'enquête où il comparaissait ce lundi , Jacob Zuma, ex président sud africain a nié tout lien illégal avec la richissime famille indienne Gupta , accusé de

L'ex Président sud africain , est accusé d'avoir accordé de juteux contrats et des avantages à  la richissime famille indienne Gupta , soupçonnée elle même de trafic d'influence au plus haut sommet de l' Etat.

Lundi de toutes les vérités , l'ex chef de l' Etat a balayé toutes ces accusations.

"Je me demande pourquoi m'accuser, pourquoi les gens pensent que ma relation avec eux (les Gupta) n'était pas correcte quand ils avaient des relations" avec d'autres chefs de l'Etat, qui, eux, n'ont pas été inquiétés sur le sujet, a-t-il lancé

Notons que cette commission, présidée par le vice-président de la Cour constitutionnelle Raymond Zondo, a entendu depuis un an des dizaines de ministres, élus, hommes d'affaires ou hauts fonctionnaires venus déballer au grand jour les affaires louches de l'ère Zuma (2009-2018).

Ainsi , l'un de ses anciens ministres, Mcebisi Jonas disait avoir refusé en 2015 le portefeuille des finances en échange de son aide aux Guptas pour obtenir des contrats et d'un pot-de-vin de 600 millions de rands (près de 40 millions)

Un autre ministre des Finances, Nhlanhla Nene, avait lui été démis de ses fonctions la même année par Jacob Zuma pour avoir refusé un juteux projet de contrat nucléaire aux Gupta.

Englué dans une marre de scandales de corruption , l'ex- Président Zuma avait été poussé à  la démission par son propre parti , l'ANC qui l'a remplacé par le vice Président de l'époque , Cyril Ramaphosa.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Afrique du Sud: Zuma, devant la commission anti corruption, nie tout lien illégal avec la famille Gupta
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah le temps, c'est vraiment l'autre nom... Chez nous aussi on attend en septembre (selon radio mille collines émettant depuis mama) un ancien enfoiré chef d'état bété imposteur qui a fait braquer la banque centrale... Ah le temps... On observe...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter