Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Modernisation de l'Etat, les premiers livrables du PRIME disponibles dans trois mois
 

Côte d'Ivoire : Modernisation de l'Etat, les premiers livrables du PRIME disponibles dans trois mois

 
 
 
 3841 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 juillet 2019 - 11:03

Sékou Bamba



© koaci.com —Lundi 15 juillet 2019 —Un exercice de cartographie et de cadre de résultats a réuni des responsables du suivi-évaluation au sein des Institutions, des ministères, des faîtières du secteur privé et de la société civile.


Cette rencontre organisée par la Programme d’appui aux réformes institutionnelles et à  la modernisation de l’Etat ( PRIME ) devrait permettre dans un horizon de trois mois d’avoir les premiers livrables.


Ces livrables sont, une carte des programmes et projets, une analyse diagnostique du fonctionnement des services de l’Etat vus sous l’angle de la modernisation.


Sékou Bamba, Coordonnateur national du PRIME a ajouté que cet exercice est un cadre commun de résultats qui en réalité sera un tableau de bord autour duquel on pourra faire un suivi rapproché des projets prioritaires, des gros chantiers de l’État.


«Dans un horizon de trois mois on devrait avoir ces livrables et l’exercice n’est pas achevé. Car ce sont des outils que nous allons concevoir et après, il faut les implémenter, » a-t-il insisté.


Le Coordonnateur a annoncé que c’est à  l’horizon octobre que débutera l’exploitation des livrables.


 
«L’exploitation est une autre phase. Il va falloir alimenter avec des données et des informations. Chaque jour, il y a des nouvelles initiatives qui se créent et ces initiatives là  viendront nourrir la plateforme qui sera mise en place. De cette plateforme on pourra tirer de façon périodique l’état des lieux des programmes et projets tirer des leçons et soumettre à  la décision de la hiérarchie des actions à  prendre en vue d’accélérer, » a précisé M. Bamba.


Le PRIME a déjà  conduit plusieurs actions, l’élaboration du plan stratégique de l’Assemblée nationale, la révision du règlement de l’Assemblée nationale et il a travaillé en appui aux acteurs locaux, notamment l’association des régions et districts de Côte d’Ivoire.


Le Coordonnateur national a indiqué que le Programme est un acteur qui vient aider à  la facilitation des actions de terrain.


«Nous venons aider à  mettre à  disposition de l’appui conseil de l’expertise et mettre en place un instrument qui permet à  tout le monde de se retrouver et de se parler. Le PRIME a pour champ d’intervention, l’Etat. Ce n’est pas uniquement l’administration qui représente la colonne vertébrale de l’Etat, à  côté, il y a tous les autres acteurs, le secteur privé, la société civile, les citoyens. Nous accompagnons tous les processus de modernisation portés par les institutions, portés par administrations, les acteurs du secteur privé, » a mentionné, Sékou Bamba.


Cette rencontre technique des responsables du suivi-évaluation au sein des institutions, des ministères, des faitières du secteur privé et de la société civile consiste à  identifier toutes les initiatives d’où qu’elles viennent et qui sont mises en place pour contribuer à  la modernisation de l’Etat.


Concernant le cadre commun de résultats, la Présidente du Comité de pilotage du PRIME, Anne-Marie Konan Payne a affirmé que le PRIME est dans une dynamique de rendre l’action publique plus performante, plus efficace et plus efficiente.


 
Le PRIME est un Programme conjoint du Gouvernement et du Programme des Nations Unies pour le développement ( PNUD ).


Son Directeur national, Zoro Bi Epiphane Balo a rappelé qu’il est prévu pour se dérouler sur la période 2017-2020 et a pour mission d'accompagner la réforme de l'État et la modernisation de l'administration publique.


Il a souligné enfin que le PRIME contribuera à  l'amélioration des politiques publiques, l'optimisation et la rationalisation des dépenses publiques dans la transformation de l'administration ainsi qu'au renforcement de la participation et du contrôle de l'action gouvernementale.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement