Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Assurance de la diplomatie à  la diaspora pour le projet HCTE
 

Togo : Assurance de la diplomatie à  la diaspora pour le projet HCTE

 
 
 
 2020 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 juillet 2019 - 12:52

Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères (ph)

© koaci.com– Lundi 22 Juillet 2019 –La diplomatie togolaise rassure la diaspora en ce qui concerne le bien fondé du projet de création du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) et appelle par conséquent les togolais à  adhérer à  l’initiative.

La réaction issue à  Lomé par le ministère togolais des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur est enregistrée après des inquiétudes et des suspicions exprimées par certaines associations et regroupements de la diaspora togolaise comme la Coalition de la Diaspora Rechercher Diaspora Togolaise pour l'Alternance et la Démocratie (CODITOGO) et la Communauté Togolaise en Suisse (CTS) sur le HCTE.

Selon la déclaration du ministère, le projet HCTE vise entre autres, à  rassembler tous les ressortissants togolais résidant à  l’étranger sans distinction d’origine régionale, … à  assurer la participation active de la diaspora aux affaires publiques du Togo et à  apporter les secours nécessaires aux togolais de l’extérieur en situation difficile.

En guise d’assurance à  la diaspora, la diplomatie togolaise a mis au point que le HCTE ne vise pas utiliser « les données personnelles des togolais de l’extérieur à  des fins quelconques ; les procédures prévues dans le processus électoral du HCTE visent à  s’assurer de la nationalité togolaise des électeurs et des candidats aux postes de délégués pays du HCTE ».

Pour le contexte de la mise en place du HCTE, le ministère des Affaires étrangères a rappelé que le projet « est l’une des recommandations phares ayant sanctionné les grandes assises de la diaspora togolaise tenues en 2014 à  Paris, Montréal et Lomé ».

En exhortant les togolais de la diaspora à  s’engager de sorte à  donner vie au projet, le ministère des Affaires étrangères a encouragé « tous les togolais(e) s de l’extérieur, animés de l’amour pour leur patrie, de se démarquer de toutes actions d’intoxication et de désinformation sur la mise en place du HCTE ».

Eu égard certainement à  certaines remarques faites par certains regroupements de la diaspora, le ministère des Affaires Etrangères annonce être « ouvert à  toutes contributions et suggestions et en appelle au patriotisme des togolais(e) s de l’extérieur, pour participer activement au processus de l’élection des délégués pays du HCTE, enclenché depuis le 15 juillet 2019 ».

L’assurance et la mise au point de la diplomatie togolaise suffiront-t-elles à  convaincre toute la diaspora ? On attend de savoir avec la suite des démarches pour la mise en place du HCTE qui se veut être d’après l’autorité gouvernementale « un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à  but non lucratif.

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008