Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : MUPEMENET-CI, les syndicats et associations membres de l'Assemblée générale de la MGE-CI disent «non » à l'ingérence de Kandia Camara
 

Côte d'Ivoire : MUPEMENET-CI, les syndicats et associations membres de l'Assemblée générale de la MGE-CI disent «non » à l'ingérence de Kandia Camara

 
 
 
 1032 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 juillet 2019 - 18:43

Dans son communiqué n°3188 en date du 22 juillet 2019, le ministre de l’Éducation nationale, décide de la mise sous tutelle de la Mutuelle générale des enseignants de Côte d’Ivoire (MGE-CI), ex MUPEMENET-CI, et de l’installation d’un autre Président du Conseil d’administration.


24 heures seulement après la publication de ce communiqué de la ministre Kandia Camara, le Collectif des syndicats et associations membres de l’Assemblée générale de la MGE-CI réagissent dans une déclaration en notre possession. Il «défie » l’autorité de la ministre de l’Éducation nationale.


«Nous nous indignons de la prise de position de madame le ministre, au prétexte, que le Conseil d’administration n’ait pas déféré à sa convocation. Or le conseil d’administration a bel et bien répondu à la convocation de madame le ministre, qui a reporté la rencontre, » lit-on dans le document en notre possession signée du porte-parole du Collectif, Kla Alain Charles.


Les syndicats et associations membres de l’Assemblée générale de la MGE-CI appellent le ministre de l’Éducation nationale à «s’abstenir de s’ingérer dans la gestion de la MGE-CI, qui est une structure de droit privé n’appartenant qu’à ses adhérents.»


Ils disent réserver le droit de protéger leur mutuelle et d’empêcher cette forfaiture par tous moyens légaux.


 

Le Collectif des syndicats et associations membres de l’AG de la MGE-CI appelle tous les mutualistes sur toute étendue du territoire national à se mettre en ordre de bataille pour faire barrage à cette tentative de déstabilisation de leur unique outil de protection sociale.


Par ailleurs, concernant les articles 28, 48, 50 du règlement 007/2009 de l’UEMOA et les articles 20, 30 et suivants des statuts et règlement intérieur de la MGE-CI, cités par la ministre Kandia Camara, le Collectif affirme qu’il ne ressort aucunement qu’elle a quelque autorité à interférer dans les décisions prises par l’Assemblée générale.


«Elle se doit donc de les respecter scrupuleusement. Ceci y va de l’autonomie et de l’indépendance de notre mutuelle. A ce titre, les articles 17, 35 et 38 des statuts et règlement intérieur, les articles 42 et 44 du règlement 007/2009 de l’UEMOA, réaffirment clairement la souveraineté de l’AG, d’où est issu le présent Conseil d’administration et son président actuel, » précise le porte-parole du Collectif.


Il soutient enfin qu’en vertu de cette souveraineté, l’Assemblée générale a en toute responsabilité donné son quitus à l’équipe du PCA Cissé Vacaba.


Par ailleurs, selon des informations en notre possession, la ministre Kandia Camara serait prête à faire un passage en force et installer son poulain jeudi prochain à la tête de la Mutuelle. 


 

Vrai ou faux ! En tout cas, des heures chaudes s'annoncent au siège de la Mutuelle qui a depuis quelques mois deux têtes et vue les propos guerriers du Collectif.


Les deux têtes sont, Cissé Vacaba et Boko Michaël, jugé proche de Kandia Camara. 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement