Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria: Etat de Bayelsa, risque d'épidémie pour cause d'une baleine dévorée
 

Nigeria: Etat de Bayelsa, risque d'épidémie pour cause d'une baleine dévorée

 
 
 
 2065 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 août 2019 - 21:11

La baleine entrain d’être dépiécée (ph)


Une épidémie de choléra et autres maladies d'origine hydrique pourraient se déclencher dans l’Etat de Bayelsa au Nigeria pour cause d’une baleine qui a échoué sur le rivage de Brass et que des habitants ont dépiécé pour servir de viande.


Selon l’avocat Timila Jenkins Okponipere cité par le journal Dailypost, la totalité du littoral de Brass et son environnement ont été pollués par le sang de la baleine en décomposition.


Dans le même ordre d’idée et contre des risques de maladies, Sheriff Olagunju, le directeur de l'Agence Nationale de Contrôle des Médicaments et des Produits Alimentaires (Food and Drug Administration) a averti que manger un animal dont la cause du décès est inconnue pourrait avoir des conséquences négatives sur la santé du consommateur.


 

Pour les faits, il est rapporté qu’une baleine a été retrouvée morte sur la côte de Bayelsa. La baleine aurait été emportée sur les rives de la plage d'Okpoama et d'Onyekia, dans le département de Brass, le dimanche 28 juillet 2019.


Informés, les habitants ont accouru avec des haches, des couteaux et des machettes pour dépiécer la baleine. L’eau est devenue rouge lorsque le sang a coulé du corps de la baleine.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008