Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Quatre mois après leur grève, les employés de l'hôtel Novotel ont perçu leurs primes
 

Côte d'Ivoire: Quatre mois après leur grève, les employés de l'hôtel Novotel ont perçu leurs primes

 
 
 
 2890 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 août 2019 - 11:11

Les agents lors de la grève en avril dernier (Ph KOACI)


En avril dernier les employés de l’hôtel Novotel du groupe Accor sis au Plateau arborés des bandeaux rouges sur leur lieu de travail pour protester contre les agissements de la Direction générale, comme constaté d’alors sur place par KOACI.


Ils reprochaient au Directeur général, Mr Thomas Simmonet, de refuser de payer depuis deux ans leurs bonus ou primes d’intéressements.


Quatre mois après cette grève, ils viennent d’avoir gain de cause auprès de leur direction, comme l’a confié un agent joint par nos soins.


 

« Nous avons reçu ce que nous appelons ici le NAO de 2017 et 2018 à hauteur de 300.000 FCFA », a indiqué notre interlocuteur, avant de souligner. « Les autres points seront discutés dans les jours à venir ».


Voilà qui met fin au bras de fer qui a duré plusieurs mois entre la direction de l’hôtel Novotel et les employés.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : Hôtel Novotel, mécontentement contre la direction, les employés...
Les travailleurs ce mardi à  Abidjan (Ph KOACI) © koaci.com – Mardi 2 Avril 2019 - Les employés de l’hôtel Novotel du Groupe Accor situé au...
Côte d'Ivoire | Société      il y a 6 mois
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement