Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire d'un prétendu enlèvement du lieutenant Ourigou Bawa, démenti du procureur de la République et clarifications sur l'arrestation
 

Côte d'Ivoire : Affaire d'un prétendu enlèvement du lieutenant Ourigou Bawa, démenti du procureur de la République et clarifications sur l'arrestation

 
 
 
 7668 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 mai 2024 - 09:36

M. Félicien Ourigou Bawa


Depuis quelques jours, les réseaux sociaux bruissent d'allégations selon lesquelles le lieutenant Félicien Ourigou Bawa aurait été enlevé par des individus armés. Ces publications, largement attribuées aux proches de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, ont engendré une réaction ferme de la part du Procureur de la République.


Selon les rumeurs qui ont circulé, Félicien Ourigou Bawa aurait été appréhendé à son domicile à Yopougon par des individus armés, agissant sur ordre du Ministre d'Etat, Ministre de la Défense. Cependant, le Procureur de la République a tenu à réfuter catégoriquement ces allégations, les qualifiant de trompeuses et potentiellement préjudiciables à l'ordre public.


Dans un communiqué parvenu à KOACI, le Procureur a apporté des clarifications cruciales sur l'affaire. Félicien Ourigou Bawa, déjà condamné dans une affaire antérieure pour des accusations graves telles que l'attentat et le complot contre l'autorité de l'État, ainsi que l'organisation et la participation à une bande armée, a été une nouvelle fois interpellé. Cette arrestation, affirme-t-il, s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle procédure en cours.


Le communiqué du procureur met en lumière le passé judiciaire de Félicien Ourigou Bawa, soulignant qu'il avait déjà purgé sa peine pour les infractions précédentes. Cela éclaire le contexte de l'arrestation actuelle et met en évidence la continuité des procédures judiciaires à son encontre.


 

Le Procureur de la République a également averti toute personne impliquée dans la diffusion ou la propagation de ces allégations infondées. Il a clairement indiqué que les auteurs et les relais de ces publications seront activement recherchés et traduits en justice, afin de répondre de leurs actes conformément à la loi pénale.


Cette affaire soulève des questions sur la liberté d'expression sur les réseaux sociaux et la responsabilité qui en découle. Alors que les plateformes numériques offrent un espace de libre expression, elles peuvent aussi être le théâtre de la propagation de fausses informations, potentiellement préjudiciables à la stabilité sociale et politique.


En conclusion, le démenti du Procureur de la République et les clarifications apportées sur l'arrestation de Félicien Ourigou Bawa mettent en lumière l'importance de vérifier les informations avant de les partager, ainsi que la nécessité pour les autorités judiciaires de faire respecter l'ordre et la loi dans un contexte où la désinformation peut avoir des conséquences graves.


 


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire d'un prétendu enlèvement du lieutenant Ourigou Bawa, démenti du procureur de la République et clarifications sur l'arrestation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter