Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Succession de Christine Lagarde à la tête du FMI, Ouattara révèle son choix et celui de l'Uemoa
 

Côte d'Ivoire : Succession de Christine Lagarde à la tête du FMI, Ouattara révèle son choix et celui de l'Uemoa

 
 
 
 14312 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 14 août 2019 - 11:11

Ouattara avant son départ vendredi pour un séjour en France et Kristalina Georgieva


La course à la succession de Christine Lagarde qui prend la présidence de la Banque centrale européenne (BCE) la tête du Fonds Monétaire International (FMI) est lancée.


Quatre candidats sont en lice pour le vote européen qui a debuté le 2 aout dernier.


Il s’agit de, la ministre des Finances espagnole Nadia Calvino, l'ancien président de l'Euro groupe, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, le gouverneur de la banque de Finlande Olli Rehn ainsi que la Bulgare Kristalina Georgieva, actuelle N.2 de la Banque mondiale.


Séjournant en France depuis vendredi dernier suite aux vacances gouvernementales annuelles, le chef de l’Etat ivoirien, par ailleurs un ancien de l’institution de Bretton Woods, vient de révéler son choix qui selon, Alassane Ouattara, est celui des pays de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).


 

L’ancien Directeur Général Adjoint du FMI opte pour la Bulgare, Kristalina Georgieva, actuelle N.2 de la Banque mondiale. Ce dernier l’a relevé via son compte officiel.


« J’apporte tout mon soutien et celui des pays l’UEMOA à Kristalina Georgieva pour sa candidature à la Direction Générale du FMI, Institution que j’ai bien connue, notamment en qualité de DGA. Ses compétences et son expérience feront d’elle une bonne DG », a écrit Ouattara, comme relevé par KOACI ce mercredi.


Pour rappel, depuis sa création en 1944, le FMI a toujours été dirigé par un Européen tandis qu'un Américain a toujours été nommé à la tête de la Banque mondiale.


Le candidat retenu par l'Union Européenne a jusqu'au 6 septembre pour se déclarer auprès du FMI, qui choisira son nouveau directeur général d'ici le 4 octobre 2019, indique-t-on.


 


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Succession de Christine Lagarde à la tête du FMI, Ouattara révèle son choix et celui de l'Uemoa
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Eh oui, après Lagarde, moi personnellement, j'aurais préféré Nadia Calvino, une outsider de DC. Son CV est aussi balaise, mais je reconnais aussi que la Bulgare a un CV non moins balaise. (Bon, je sais que les B&A proposent un historien sans CV connu koudou lucifer gbagba dont le plus grand exploit "économique et financier" est d'avoir fait braquer une banque centrale... Juste pour rire un peu... Relaxe prople!!!...Lollll) On avance...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Okpoh! Comme si comptait l'avis de ce planton payé pour servir du thé et asservir les pays africains au FMI! Bandécon!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Miladouman
Mais, il semblerait que Trump veut ce poste pour l'Amérique non ?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Fake news! La Banque Mondiale aux USA et le FMI à l'Europe. Arrangement prévalant depuis la création de ces deux institutions jumelles aux lendemains de la 2ème guerre mondiale... On avance...
 
 il y a 2 ans
SRANBLE DEH
Un serviteur, un boy, un esclave de la France, qui refuse de s'affranchir parle aussi, le monde est l'envers.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mauvais LeMauvais
Na na na na.. na na na na hé hé. hé good by! Petite nature va!
 
 il y a 2 ans
JACOB@CHOCOTO
Mais c'est tout à fait normal wat à rat.ses deux institution existé grâce à l'Afrique.vous avez imposés un certain système monétaire aux pays africains de sorte qu'il sont obligés de toujours empreinter de l'argent à ces institutions pour faire fonctionner leurs gouvernement.et après le taux de remboursement est multiplié par 10.c'est comme si l'Afrique travail pour ces gens la.sinon pourquoi S'exsiber quand on dit que nous voulons fabriquer notre monnaie.pourquoi rentrer dans tous ces sens.bande d'imbecile,de bandit ???? économique
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter