Congo (RDC) Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC: Accusés de séjour irrégulier, sept ressortissants chinois finalement relâchés
 

RDC: Accusés de séjour irrégulier, sept ressortissants chinois finalement relâchés

 
 
 
 1724 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 août 2019 - 10:52

Chinois



Détenus au Kasaï la semaine dernière pour séjour irrégulier ,sept travailleurs chinois ont été relâchés , a annoncé jeudi leur avocat.


Les sept chinois travaillant pour le compte de la compagnie China Railway Engineering Corporation (CREC) étaient en détention à Kananga dans la province centrale du Kasai en République démocratique du Congo.


 

Ils étaient accusés par les autorités locales de séjour irrégulier.


"Après leur transfert à Kinshasa, la Direction générale des migrations (DGM) a estimé que "leur séjour 

est régulier et ils ont été immédiatement relaxés", a indiqué Mathieu Lukusa Lufukona, avocat de la société CREC.


A titre de rappel , la société, l'une des 20 plus importantes en Chine, assure la construction de routes à travers la RDC. 


Au Kasaï, le géant chinois de la construction réhabilite une route qui va de Kananga vers l'Angola. La CREC gère un péage à Matamba, à 20 km de Kananga.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
RDC: Accusés de séjour irrégulier, sept ressortissants chinois finalement relâchés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Qu'est-ce qu'on croit ? Qu'on va venir illégalement comme ça sur mon continent... Voyons !!! Respectez nos lois d'immigration aussi... Sinon, "there will be consequences", comme le diraient nos amis anglo-saxons... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
rilcy
Des Chinous ont l'argent
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement