Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Diabo, assimilés au corps pastoral à une cérémonie d'hommage à N'Sikan, les préfets rebaptisés par Mabri
 

Côte d'Ivoire : Diabo, assimilés au corps pastoral à une cérémonie d'hommage à N'Sikan, les préfets rebaptisés par Mabri

 
 
 
 3040 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 août 2019 - 21:43

Mabri saluant l'assemblée en compagnie du corps préfectoral à Diabo (ph KOACI) 



Loin des palabres politiques, une cérémonie d'hommage à N'Sikan, fondateur de la compagnie de transport UTB qui est décédé dans la matinée du Jeudi 10 Janvier dernier à la PISAM (Polyclinique Internationale Sainte Anne-Marie) d'Abidjan, a réuni des responsables du RHDP et PDCI ce Vendredi 23 Août à Diabo comme constaté sur place par KOACI.


Organisée par l'Association des Jeunes Gblo (AJG) qui a pour objectif d'apporter le développement, favoriser la fraternité dans l'union et le partage entre les membres de la localité, la journée socio-culturelle d'hommage au patriarche Kouamé Konan N'Sikan, a été rehaussée par la présence du ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Dr Abdallah Albert Toikeusse Mabri, président de ladite cérémonie. Dans une ambiance conviviale, autorités administratives, politiques et coutumières de toutes tendances politiques, ont répondu présent à l'appel de l'AJG pour honorer la mémoire de celui là même qui était affectueusement appelé PDG de la compagnie de transport leader en Côte d'Ivoire et dans la sous-région.


 

Avant l'entame des allocutions, le Maître de Cérémonie (MC), voulant sûrement impressionner les autorités venues en masse à la rencontre, a fait usage d'un dialecte dont lui seul semble avoir la signification. Dans son élan pendant les présentations des personnalités invitées, le MC dont nous tairons le nom avec une sérénité digne d'un célèbre animateur télé, qui venait de nommer chacun des trois gouverneurs issus de Languibonou, Botro et Diabo présents, a déclaré que « tout le corps pastoral est présent », faisant l'objet d'une grande raillerie de ceux qui ont pu s'apercevoir de la bourde dont les autorités en question.


Un défilé de plusieurs troupes et danse, à été effectué pour donner un éclat plus agréable aux lapsus du MC qui récidivaient. 


Ainsi, après l'intervention du président du comité d'organisation Konan Fabrice, du sénateur maire de Diabo Koumoin René, du parrain Krézoi Emmanuel et de N'Sikan William, fils de l'illustre disparu, le ministre Mabri dès sa prise de parole, s'est chargé de rectifier la faute commise par le maître de cérémonie.


« Messieurs les préfets, comme vous étiez dans le corps pastoral, je vous rebaptise dans le corps préfectoral (...) La tradition souhaite que certaines choses soient faites mais vous êtes des jeunes, et on dit dans les villages que la vérité sort de la bouches des enfants. La vérité sort de la bouche des jeunes. Que vous vous empressez de rendre hommage à votre grand père, au patriarche, sans attendre qu'un certain nombre de procédé soit mis en place parce que les jeunes sont toujours pressés et c'est mieux que vous le fassiez avant que les parents, les papas ne viennent. C'est pour cela que toutes les erreurs qui ont été commises ont été tolérées à juste raison. Malgré nos occupations, je ne pouvais pas m'empêcher d'être présent à vos côtés pour rendre un hommage à Kouamé N'Sikan...»  a fait savoir le président de cet hommage à feu N'Sikan initié par l'AJG, le ministre Abdallah Albert Toikeusse Mabri.


T.K.Emile 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement