Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Polémique sur la CEI, mise au point de la Porte Parole du Président de la Commission de l'Union africaine
 

Côte d'Ivoire: Polémique sur la CEI, mise au point de la Porte Parole du Président de la Commission de l'Union africaine

 
 
 
 7671 Vues
 
  13 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 août 2019 - 11:28

Moussa Faki Mahamat


Son soutien affiché à la nouvelle loi de recomposition de la commission électorale indépendante (CEI) lui avait valu des noms d'oiseau du côté de l'opposition ivoirienne.


Pris dans l'étau de la polémique, à travers un communiqué transmis, le président de la commission de l'Union Africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, réagit et tente de clarifier, via sa porte parole, sa position.


Ci dessous l'intégralité de "la mise au point"


Faisant suite au communique du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat en date du 19 août 2019, je voudrais faire la mise au point suivante:


Usant du droit qui lui est légalement reconnu, l’Action pour la promotion des Droits de l’Homme (APDH) a saisi la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) suite à l’adoption le 28 mai 2014 par l’Assemblée nationale de Cote d’Ivoire, de la Loi N°2014-335 relative la Commission électorale indépendante. L’APDH en évoquant la non conformité de cette loi aux instruments africains pertinents, notamment la Charte africaine de la démocratie, des élections et la gouvernance, le protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, a semblé bien fonder sa requête.


 

Cette Association a requis, auprès de la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la condamnation de l’Etat ivoirien aux fins d’amender la composition de la Commission Électorale Indépendante (CEI).


La Cour a rendu le 18 novembre 2016 un Arrêt en la matière.


En application de cet Arrêt, le Gouvernement ivoirien a présenté un projet de loi portant recomposition de la CEI, lequel projet a fait l’objet d’examen et d’adoption par les deux chambres du Parlement du pays.


Un recours a été introduit par l’opposition auprès du Conseil Constitutionnel. Celui-ci a rejeté, sur la forme, le recours en question; ce qui a permis au Président de la République de Cote d’Ivoire de promulguer le 5 août 2019 la loi portant recomposition de la CEI.


 

Pour rappel, le 10 août 2018, le Président de la Commission de l’UA avait rendu public un communiqué pour se féliciter des mesures de décrispation, l’amnistie notamment. Il avait noté également avec satisfaction la demande faite par le Président Ouattara à son gouvernement de réexaminer la composition de la CEI conformément à l’arrêt de la CADHP du 18 novembre 2016.


Dès la promulgation de la loi portant recomposition de la CEI, le Président de la Commission s’est, à nouveau, logiquement félicité de la prise en compte de la décision de la Cour Africaine des Droits et des Peuples.


Chercher à donner à son communiqué un autre sens c’est aller au-delà de son contenu véritable, lequel est et demeure, loin de tout esprit polémique, de se féliciter d’un cheminement juridique et judiciaire régulier dans un Etat membre se conformant aux décisions des organes de l’Union.


Ebba Kalondo

Porte-parole du Président de la commission de l’union africaine

Addis Abeba


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Le président de la commission de l'UA tacle l'opposition et salue...
Moussa Faki MahamatLe président de la commission de l'Union africaine (UA) a infligé à l'opposition ivoirienne un sérieux revers.Moussa Faki...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 1 an
 
 
 
 
 
 
 
  13 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Polémique sur la CEI, mise au point de la Porte Parole du Président de la Commission de l'Union africaine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Labou
En d'autres termes, je ne suis juriste mais je vois que le justice essaie de rendre son verdit en disant le droit. Également, j'encourage le gouvernement et l'opposition a plus de responsabilité.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Il a du recevoir un peu de tune du camp au pouvoir pour venir mettre sa bouche dans cette affaire sinon je ne vois pas pourquoi il aurait parlé de ce truc, cette loi votée et promulguée. Y'a plus urgent et grave au pays.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Vraiment ce Pr et sa secrétaire s'enfoncent de plus en plus. Résumé la condamnation de l'état de CI rendue par la CADHP à une simple recomposition de la CEI????. Ainsi donc on comprends pourquoi dramane parlait de recomposition, car le coup fumant avait déjà l'aval de ce corrompu de fonctionnaire!!!!. Je ne suis pas avocat mais j'applaudis dramane?????. Ko le conseil constitutionnel ?????. Sous le Pr Gbagbo tu ne reconnaissais pas le CC, non ???. @K, il a vraiment reçu de la tune, ce mec!!!!!!!. Quelle honte?????.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Imbécile... Le batard gbagba avait perdu les élections les et utiliser la CC pour RECALCULER les résultats. Ce que ne saurait une CC partout dans le monde. Tes parents B&A t'ont fait boire de l'eau par les narines mais le monde réel fonctionne autrement... Au lieu de pleurnicher sur 2010, on attend le "trade mark" (Lolll... au lieu de TRADEMARK), vieil inculte... Imbécile bis... On avance...
 
 il y a 1 an
Gougnon
Petit quand tu sauras qu'en CI, selon la Constitution de ce pays, le seul juge des lois et règlements c'est le CC, tu ne sortiras plus tes âneries!!!!. Et toujours selon cette constitution quand le CC décide, nul, je dis bien, nul n'a le droit de contester sa décision. Le faire équivaut à être un rebelle et c'est ce que vous étiez hier, ça on le sait!!!!.
 
 il y a 1 an
Zott
Ebba Kalondo, ne cherche pas à dédouaner Moussa Fakit Mahamat. La question est de savoir pourquoi Fakit Mahamat, ton maudit président de la commission de l'union africaine met sa maudite bouche dans nos affaires ivoiriennes. Qui lui a demandé son avis ? Veut-il influencer le verdict de la Cour africaine ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
hachid
Tout simplement parce le PDCI de Guikahué lui a adressé un courrier dans ce sens, il ne fait que répondre , c'est tout! Et puis, soyons sérieux, qd la cour a demandé au gouvernement de revoir sa copie, le gouvernement s'est exécuté, ça peut vous plaire ou pas mais il s'est tout de meme exécuté, et c'est cela que le pdt de la commission apprécie. cest pas pcq vous n'etes pas d'accord avec lui qu'il est mauvais ou acheté
 
 il y a 1 an
Gougnon
De Grace Hachid n'etale pas tes confusions Stp. La CADHP est bien crée par l'UA mais c'est un organe indépendant. Et Guikahué a écrit à la CADHP et non à l'UA. C'est comme l'ONU et la CPI.
 
 il y a 1 an
Peace101
Fait très divers. Ne vous fatiguez pas. Il n'y a rien que vous puissiez dire qui va satisfaire cette opposition de vieux minables de vieux crabes et sorcières. Cette opposition voit venir sa défaite fracassante du un coup Ko en 2020 et cherche des poils aux oeufs en tout. Ces minables n'ont aucun programme et aucune vision à proposer au peuple pour nous faire avancer à part aboyer et chialer... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Ce guignol de moussa est un gars déjà fini... il a manger son totem... en essayant de soutenir dao le colérique haineux tribaliste et sectaire il s'est totalement discrédité et n'a plus aucune crédibilité en CI.. sa chute est une question de temps avec le nouveau pouvoir en CI dans quelques mois.. on regarde..
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
Pffff
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Merci là-bas @hachid... Ils sont comme ça. Voilà pourquoi ce sont des sorcières sauvages microbes bétés et assimilés frontistes... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kloklodeh
vous prenez les gens pour des idiots. ce qui est dit est dit. avion ne fait pas marche arrière ici.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement