Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, inscription à double vitesse, la gratuité selon le gouvernement voilée par des frais annexes imposés
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, inscription à double vitesse, la gratuité selon le gouvernement voilée par des frais annexes imposés

 
 
 
 3362 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 27 août 2019 - 11:55

Vue de la note de service de la DREN-BKE 1 (ph KOACI)



Débutées ce Lundi 26 Août sur toute l'étendue du territoire national, les inscriptions au préscolaire et primaire pour l'année scolaire 2019-2020, ont été lancées dans plusieurs écoles de la capitale de la paix comme constaté sur place par KOACI.


Ayant annoncé le démarrage de ces inscriptions pour une durée de deux semaines qui prendront fin le Vendredi 06 Septembre prochain, le gouvernement à travers le ministère de tutelle, a insisté sur la gratuité et l'obligation faite aux parents d'inscrire leurs progénitures dans les différents temples du savoir publics du pays.


 

Dans le Gbêkê, à travers une note de service dont KOACI a eu copie, émanant de la Direction Régionale Bouaké 1 du Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle en accord avec les COGES de la localité, les responsables du système éducatif balaient du revers de la main, cette notion dite de gratuité, voulue par les plus hautes autorités du pays.


Comme inscrit sur la note, le montant fixé par l'administration scolaire en accord avec les COGES varie selon les classes. On note ainsi qu'il faudrait aux parents des élèves du primaire, débourser la somme de 4700 fcfa pour les enfants du CP1 au CM1, et 5600 fcfa pour ceux en classe de CM2.


Au secondaire, de la classe de 6ème à la 4ème, le montant des frais annexes est de 11500 fcfa, 3ème : 14000 fcfa, 2nd - 1ère : 11500 fcfa, et ceux en classe de Tle : 17000 fcfa dont les parents devraient s'acquitter.


« On va faire comment si ce n'est de payer tout ce qu'ils ont dit. Que le président et tous ceux qui chantent école cadeau, école cadeau là, arrêtent de nous dire que l'école est gratuite. Ce n'est pas vrai...» s'indigne dame Kouassi, rencontrée dans une école primaire publique de Bouaké qui venait à peine d'inscrire son fils au CP1.


Enfin, sont concernés par ces inscriptions, les enfants âgés de 3 à 5 ans pour la Maternelle, et ceux de 6 à 9 ans pour le Cours Préparatoire Première année(CP1) ayant ou non un extrait de naissance ou jugement supplétif.


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Même si très peu de cas, l'impact du Covid-19 s'élèver...
 
 
Côte d'Ivoire : Même si très peu de cas, l'impact du Covid-19 s'élèverait à 111 milliards de FCFA dans le milieu du transport
Société
 
Côte d'Ivoire : Bafing, comment le Ministre Moussa Sanogo investit dan...
 
 
Côte d'Ivoire : Bafing, comment le Ministre Moussa Sanogo investit dans le capital humain
Burkina Faso : Un incendie se déclenche à l'assemblée nationale
Société
Burkina Faso : Un incendie se déclenche à l'assemblée nationale
Burkina Faso il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : Deux proches de Koné Zacharia perdent  la vie dans un accident de circulation
Société
Côte d'Ivoire : Deux proches de Koné Zacharia perdent la vie dan...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire - Vatican :   Un timbre à l'effigie de Ouattara et le pape François pour la célébration des 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays
Société
Côte d'Ivoire - Vatican : Un timbre à l'effigie de Ouattara et...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, inscription à double vitesse, la gratuité selon le gouvernement voilée par des frais annexes imposés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
gratuit sur le principe et dans le fonds mais avec quelques petites dépenses quand même, après reste à savoir où ça va vértibalement. Un pays ou à peine 10% de la population paie des impôts.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
KOACI, vous n'aviez pas ajouté les inscriptions en ligne. Voilà un gouvernement de mytho, qui à chaque jour dit une chose et son contraire, "Kô" école gratuit. Et en plus il y a des singes de la famille des macaques nègres qui défendent ce régime irresponsable, sans scrupule... J'oubliais qui s'assemble se ressemble non?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appel à la désobeisance civile, nouveau coup d'épée dans l'eau de l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Recadré quasi à chaque sortie, Guillaume Soro devrait-il changer d'av...
 
2099
Oui
64%  
 
1040
Non
32%  
 
127
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement