Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cote d'Ivoire : 6250 cas de fraudes décelés aux examens du baccalauréat session 2019
 

Cote d'Ivoire : 6250 cas de fraudes décelés aux examens du baccalauréat session 2019

 
 
 
 5164 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 août 2019 - 13:23

Le carton des documents de fraude ce mercredi Abidjan (Ph KOACI)


La mention fraude inscrite sur les copies des candidats aux examens du baccalauréat session 2019, a soulevé un vent de contestation.


Les candidats accompagnés de leurs parents ont manifesté devant les locaux de la direction des examens et concours (déco), ainsi qu’au cabinet du ministère de l'éducation nationale pour contester cette décision.


C'est au regard de l'ampleur de la fraude constatée lors des examens à grand tirage que, l'inspecteur général, coordinateur de l'éducation nationale, a eu une rencontre ce mercredi avec la presse au Plateau, comme constaté sur place par KOACI.


Mr Ibrahim Kourouma a révélé que les cas de fraudes ont été constatés depuis le déroulement des examens du baccalauréat, en passant par les corrections et les délibérations, avant de donner les chiffres.


 

« 6250 cas de fraudes décelés sur 273.342 candidats en 2019, contre 1516 cas sur 256.452 candidats en 2018 », a-t-il révélé.


 Le taux d'évolution de la fraude a évolué en Côte d’Ivoire. Il est passé de 0,1% en 2017 à 2,3% en 2019, note la tutelle.


Une situation que le conférencier a qualifiée de préoccupante avant de lancer un appel à tous les acteurs du système éducatif.


« Cette année, la fraude a pris une ampleur singulière », a-t-il relevé avant d'ajouter. « Tous, nous devons comprendre que le combat contre la fraude doit être de salubrité publique. Elle a pour vocation d'assainir la crédibilité des examens », a exhorté Mr Kourouma et de lancer. « Chacun doit se sentir concerné par la lutte contre la fraude... Pour une société juste et égalitaire. Lutter contre ce fléau doit être un devoir commun. »


 

Les sanctions prévues contre les fraudeurs sont d’ordre de deux degrés.


Enfin, le premier est l'expulsion du candidat de la salle de composition et le second, l'ajournement par la commission de discipline assorti des mesures complémentaires, a fait savoir le collaborateur de Madame Kandia Camara.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Cote d'Ivoire : 6250 cas de fraudes décelés aux examens du baccalauréat session 2019
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Labou
Bravo à la tutelle. Les sanctions doivent être renforcées afin de décourager ces ennemis de l'État de CI. Imaginer ces enfants fraudeurs dans nos administrations et pire encore aux Ministère en charge de la santé, les effets seront catastrophiques. Les parents que nous sommes, nous devrons encourager nos enfants au travail au lieu de toujours crier au complot. Le gouvernement doit pendre ses responsabilités dans le système educa
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
Émergence. Du jamais vu. Kandia tu es nulle à chier.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Tolérance
je suis pour des sanctions, mais en dehors des élèves qui payent les lourds prix. quels sont les autres acteurs qui n'ont pas fait leur travail et qui méritent aussi des sanctions ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement