Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Une école privée catholique renvoie des élèves musulmanes à cause de leur voile
 

Sénégal: Une école privée catholique renvoie des élèves musulmanes à cause de leur voile

 
 
 
 5215 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 septembre 2019 - 13:20

L’institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar 


Au Sénégal, la Direction de l’Institution Sainte Jeanne d’Arc a mis sa menace à exécution. En Mai dernier, statuant sur la tenue autorisée pour les élèves, elle a décidé d’interdire le voile. En ce d’année scolaire, des filles voilées ont été renvoyées de l’école, a appris KOACI.


La tenue, avait averti l’école, devra se composer, à partir de cette rentrée de septembre 2019, de l’uniforme habituel, avec une tête découverte, aussi bien pour les filles que les garçons. 


Au temps parents d’élèves musulmans avaient rué dans les brancards et tenu plusieurs manifestations pour dénoncer cette mesure.


 

Dans la foulée, le ministre en charge de l’éducation nationale avait pris position et rappelé l’école à la raison.


Mais alors que la rentrée des classes s’effectue aujourd’hui en tout cas pour l’école primaire et le collège, l’école a décidé de sévir. Alors que les élèves étaient déjà en classe, plusieurs d’entre elles voilées ont été sorties des classes et placées dans une sorte d’isoloir.


 Elles ont été plus tard renvoyées de l’école et tout cela en présence d’un huissier. La rentrée se poursuit demain avec la maternelle et le Lycée qui renferme le plus grand nombre de filles voilées.


De leur côté, les religieux qui ont encore marqué leur indignation, disant qu’ils n’excluent pas de descendre dans la rue pour manifester leur colère. 


Sidy Djimby Ndao , Dakar 


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Sénégal: Une école privée catholique renvoie des élèves musulmanes à cause de leur voile
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Vrai faux problème... Chaque année, ce problème se signale de plus belle. Chaque institution a ses règles. Si les parents de ces jeunes filles n'approuvent pas les règles de cette institution PRIVÉE, ils peuvent envoyer leurs enfants ailleurs. En tant qu'observateur, je me serai insurgé contre ce fait bien entendu si c'était une institution PUBLIQUE. En plus, tous les parents sont informés desdites règles à l'inscription et acceptance de leurs enfants... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Cela dépend du droit Sénégalais. En cote d’ivoire la question du port du voile à l'école ou de signes ostensibles révélateurs dans un établissement privé est soumis au chef d’établissement.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement