Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Surprise et incompréhension après la libération des 4 Européens impliqués dans une affaire de trafic de drogue
 

Sénégal: Surprise et incompréhension après la libération des 4 Européens impliqués dans une affaire de trafic de drogue

 
 
 
 4529 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 septembre 2019 - 11:49

Saisie de drogue au port de Dakar


Au Sénégal, les étrangers impliqués dans l'affaire de la drogue saisie au Port autonome de Dakar ont tous bénéficié d'une liberté provisoire. Il s'agit d'un couple d'Allemands et de deux Italiens. Pendant ce temps, leurs complices Sénégalais eux croupissent en prison, a appris KOACI.COM.


La saisie en question a été opérée en début du mois de dernier. La drogue a été trouvée dans une quinzaine de voitures sur des bateaux en provenance du Brésil et à destination de l’Angola. Les personnes impliquées ont été tous interpellées et envoyées en prison.


Depuis quelque temps, la presse dénonce des pressions exercées sur les autorités sénégalaises pour la mise en liberté des étrangers de la bande. Il s’agit d'un couple d'Allemands et de deux Italiens. On parle de forte pression exercée sur les autorités, par un certain Comité pour la sauvegarde de la dignité des marins (Cosmar), pour exiger la libération de tous les Européens impliqués dans cette affaire.


Et c’est désormais chose faite, les quatre citoyens européens ont bénéficié d’une liberté provisoire.


 

Une liberté provisoire qui a surpris plus d'un au regard de l'importante quantité de drogue ainsi que du tollé suscité par cette affaire encore très loin d'avoir livré tous ses secrets.


En tout cas, ce ne sont pas les arguments juridiques des avocats de ces étrangers qui ont convaincu le magistrat instructeur à leur accorder la liberté provisoire.


Selon certaines informations, cette libération cache d'autres réalités. Du moins, en ce qui concerne les deux Italiens.


Estimant que les deux marins italiens sont victimes d'injustice au Sénégal, Cosmar dit n'avoir aucun doute sur "un véritable abus, absolument intolérable qui nécessite une intervention sérieuse".


 

Pour mémoire, les douanes sénégalaises ont saisi début juillet près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil cachée dans des véhicules neufs sur un bateau au port de Dakar.


Cette nouvelle prise, après une précédente de 238 kg le 26 juin, porte à plus d’une tonne la quantité de cocaïne saisie en moins d’une semaine au port de Dakar.


La cocaïne saisie dans la nuit de samedi à dimanche, d’une quantité de 798 kg, a été découverte sur 15 véhicules dans un lot contenant des dizaines de voitures neuves, indique un communiqué des douanes sénégalaises.  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Sénégal: Surprise et incompréhension après la libération des 4 Européens impliqués dans une affaire de trafic de drogue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Freeandpeace225
C’est ça l’afrique à l’etat ORIGINAL...pauvre de nous...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Comme d'habitude...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
VALUED@MI
Triste événement quand on se rend compte qu'aucun pays en Afrique surtout subsaharien n'est capable de résister aux occidentaux histoire de revendiquer leur dignité ou souveraineté. Facile a corrompre, très léger dans la diplomatie score une parodie de pays plagiat prêt a se renier pour des gains sordides. Pauvre Afrique... Ils le savent ces mafieux, rien ne se passera dans ces pays d'Afrique qui acceptent la résignation ne prenant jamais leur responsabilité face aux droits commun. Faire passer de la drogue d'une telle quantité relève combien de fois ils n'ont pas peur de la politique de renseignement et douanière des africains. C'est une chance pour eux...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter