Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: La grève annoncée aux impôts perçue comme le début d'une cabale contre Abou Sié, par ses proches
 

Côte d'Ivoire: La grève annoncée aux impôts perçue comme le début d'une cabale contre Abou Sié, par ses proches

 
 
 
 6110 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 septembre 2019 - 16:20

Abou Sié


Suite à notre précédent article annonçant la grève de la fédération des Syndicats de la Direction générale des Impôts (FESY-DGI), les proches du Directeur General, Abou Sié Ouattara réagissent.


KOACI apprend auprès de ces derniers que, devant peu, d’agents curieux, Monsieur KONE Losseni, porte-parole des syndicats, a annoncé à la surprise générale que la FESY-DGI mettra à exécution son projet de grève à partir de ce jour.


La raison évoquée est selon lui, l’échec des discussions avec les autorités ministérielles et la Direction générale.


« A y voir de près, les Responsables syndicaux sont sur le point de dérouler leur plan savamment préparé pour éjecter Monsieur OUATTARA Sié Abou, le Directeur général. Cette manœuvre machiavélique n’est pas d’avis avec la majorité des agents des impôts qui, eux, pensent que l’actuel Directeur général est celui-là qu’il faut », soutiennent-ils.


 

Selon ces derniers, il a créé un cadre permanent de concertation (CPC) avec les syndicats où chaque mois des rencontres sont tenues.


« La revalorisation des ressources des agents a été l’une de ses préoccupations majeures. L’amélioration des conditions de travail de ses collaborateurs n’a jamais fait défaut. On peut citer : la dotation en véhicules ; l’équipement en matériels de bureau et informatiques ; la programmation d’opérations immobilières ; la réhabilitation des sites fiscaux ; la construction de nouveaux centres des impôts », poursuivent-ils.


Pour ces derniers, toutes ces actions réalisées sous l’ère Monsieur OUATTARA Sié Abou attesteraient que les syndicalistes ne sont pas sincères dans leurs échanges avec la Direction générale.


« A preuve ! Depuis longtemps, des rencontres ont lieu avec la Direction générale et le Ministère du Budget. A l’issue des échanges avec le Directeur général, des points d’accord ont été obtenus et des points de désaccord relevés. Pour formaliser les points de divergence et les points de satisfaction, un protocole devrait être signé le mardi 17 septembre 2019, mais contre toute attente, les syndicalistes ne se sont pas présentés », révèlent-t-ils.

Nous apprenons que les syndicalistes  devraient avoir une rencontre le mercredi jour du début de la grève avec la Direction générale.


 

C’est cette date que la FESY – DGI a choisi pour entrer en grève. Ils auraient été reçus par le Ministre du Budget à deux reprises c’est-à-dire le 05 juillet et le 05 août 2019. A l’issue de ces rencontres, le Ministre les a rassurés sur une suite à donner au plus tard le 30 septembre 2019, souligne-t-on.


Les proches du DG affirment que la majorité des agents soutiennent leur premier responsable.

 

« Tous disent être plus tôt préoccupés par les défis de la réalisation des objectifs de recette. La grève annoncée par la FESY-DGI n’intéresse par les agents des impôts qui soutiennent mordicus que leurs responsables syndicaux sont en mission pour bloquer l’administration fiscale et susciter l’ire des autorités. Sinon, ils sont tous avec leur Directeur général », clament les proches de Abou Sié Ouattara.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Direction Générale des Impôts (DGI), les Syndicats maintiennent l...
La DGI lors d’un séminaire Abidjan (Ph KOACI)Échec des discussions entre la FESY-DGI et la Primature, la grève maintenu au 18 septembre 2019...
Côte d'Ivoire | Economie      il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement