Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Frais annexes imposés par le Coges, les précisions de Kandia Camara
 

Côte d'Ivoire : Frais annexes imposés par le Coges, les précisions de Kandia Camara

 
 
 
 4163 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 septembre 2019 - 09:10

Kandia mercredi à Yakro (Ph KOACI)


Comme les années passées , la question des frais annexes refait débat en cette rentrée scolaire 2019-2020.


En marge du conseil des ministres tenu mercredi à Yamoussoukro, la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a été interpellée sur ce sujet par un confrère.


Kandia Camara a rappelé que le Comité de gestion (Coges) est composé des parents d’élèves qui eux-mêmes fixent les frais en question.


 

« Ce sont les parents d’élèves qui déterminent les frais annexes. Il faut savoir que , en qui concerne tous les frais payés par les parents d’élèves, la décision est prise en Assemblée Générale (AG) de l’établissement. C’est au cours de l’AG que les parents d’élèves et en fonction des besoins de l’établissement, déterminent le montant de la dépense, le montant de la cotisation, le mode de paiement de la cotisation », a-t-elle précisé, avant d’ajouter. « Ce sont les parents d’élèves qui fixent les montants, qui récupèrent l’argent, qui font les dépenses et après rendent compte à l’AG. »


Mme Kandia invite les parents d’élèves à prendre part aux réunions des AG du Coges afin d’éviter la polémique sur la question des frais annexes.


« Je demande à l’ensemble des parents d’élèves de participer justement aux réunions des assemblées du Coges. Ils se font représenter, et après ils se plaignent », a-t-elle fait observer.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Brobo, obligés de payer des frais annexes avant l'accès aux class...
L'entrée du Lycée Municipal de Brobo (ph KOACI)Le Lycée Municipal de Brobo a abrité ce Mardi 17 Septembre, une réunion des parents d'élèves...
Côte d'Ivoire | Société      il y a 2 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un faux gendarme récidiviste interpellé dans la région...
 
 
Côte d'Ivoire: Un faux gendarme récidiviste interpellé dans la région d'Aboisso
Société
 
Côte d'Ivoire: Intronisé en décembre 2018, Nanan Djombo Valentin nouve...
 
 
Côte d'Ivoire: Intronisé en décembre 2018, Nanan Djombo Valentin nouveau chef du village d'Attiekoi a officiellement pris fonction
Côte d'Ivoire: Echanges de tirs entre des braqueurs d'un magasin et des éléments du CCDO, un malfrat tué
Société
Côte d'Ivoire: Echanges de tirs entre des braqueurs d'un magasin...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Kenya: Huit morts au moins  dans une attaque contre un bus dans le nord -est
Société
Kenya: Huit morts au moins dans une attaque contre un bus dans l...
Kenya il y a 23 heures
 
Nigeria: Réaction du gouvernement après l'attaque du ministre Amaechi en Espagne
Société
Nigeria: Réaction du gouvernement après l'attaque du ministre Ama...
Nigeria il y a 23 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Frais annexes imposés par le Coges, les précisions de Kandia Camara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Voilà un pouvoir quand une chose l'arrange, elle laisse celà prosperer, si ce pouvoir, n'y gagnait rien, elle ne laissera pas ce vol, cette escroquerie prosperés, il est complice de outil (Coges) de pillage et de vol des parents d'élève que nous sommes.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Labou
Le COGES a été instauré depuis les années 90. Le problème en Côte d'Ivoire est la démission des parents dans la vie scolaire de leurs enfants. Cela constitue un terreau pour les prédateurs que sont ces soit disant parents d'élèves, le sachant, s'arrogent à certains droits (prendre des décisions au détriment de la masse silencieuse de parents). Cette escroquerie installée profiterait au système du ministère ( Directeur d'école, proviseur, principal, inspecteur, etc.). Un réveil de parents d'élèves s'avère nécessaire pour prendre en main la vie de scolaire de leurs enfants et maîtriser le budget alloué à la scolarisation.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement