Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Après leur sit-in, des policiers retraités décident de porter plainte contre le Fonds de prévoyance pour le non paiement de leur cotisation
 

Côte d'Ivoire: Après leur sit-in, des policiers retraités décident de porter plainte contre le Fonds de prévoyance pour le non paiement de leur cotisation

 
 
 
 1955 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 30 septembre 2019 - 17:38

Sit-in le 27 aout dernier à Abidjan



Malgré le sit-in qu’ils ont organisé le mois dernier devant le ministère de l’Intérieur pour réclamer le paiement de leurs cotisation du Fonds de prévoyance de la police nationale (FPPN), les 300 policiers retraités issus de 5 promotions n’ont pas encore obtenu gain de cause.

Ils ont décidé ce week-end à l’issue d’une Assemblée générale constitutive de poursuivre le Fonds de prévoyance de la police nationale devant la justice, parce que les tentatives de négociations à l’amiable ont échoué.


«Parmi nous il y a eu des décès, des cas de maladie, des retraités expulsés de leur maison pourtant ils ont de l'argent qui dort dans les caisses du Fonds. Je vous ai convoqué aujourd'hui pour vous informer que toutes les tentatives de négociation à l’amiable étant épuisé, nous décidons à la suite de cette AG de poursuivre le Fond devant les tribunaux pour que réparation soit faite, » a déclaré le président du comité ah’doc de cette Assemblée Générale constitutive, le Capitaine Gnonka.


Au cours de cette AG constitutive, il est née, l’Association des Policiers retraités qui s’est fixée pour objectif d'améliorer les conditions de vie de ses 300 membres des 5 promotions.


«Nous avons souscrit à cette assurance retraite pour qu'à la fin de notre carrière, cette épargne puisse nous permettre de nous insérer dans la vie civile. Mais hélas c'est avec étonnement et amertume que nous constatons que le (FPPN) refuse aujourd'hui de nous payer, » a déploré le capitaine Gnonka.


Le capitaine a révélé que les 300 policiers à la retraite ont cotisé 1 milliard 800 millions de FCFA que le fonds refuse de leur reverser alors qu’ils ne sont plus en activité.


 

Selon lui, cette situation a occasionné des décès dans leur rang ainsi que des cas de maladie, sans oublier les cas de retraités expulsés de leurs maisons.


C’est maître Akaffou Ismaël, Docteur en droit et avocat près le tribunal militaire d'Abidjan qui défendra la cause des retraités devant la justice.


Ce dernier a rassuré les membres de l'Association et les a encouragé à s'organiser pour que leur voix porte plus, car leur cas est inédit.

«Comment comprendre que des personnes qui durant toute leur carrière cotisent de l'argent pour assurer leur retraite et quand vient le moment de percevoir leur dû ont refuse de payer. Chers parents rassurer vous cet argent n'est pas perdu et sachez que vous serez payés. Nous allons utiliser tout les moyens légaux et juridiques en nôtre possession pour faire aboutir votre cause, » a assuré l’avocat.


Le Colonel Goua Mathieu nouveau président élu de l’Association a promis à ses collègues retraités qu’il mettra tout en œuvre pour mériter la confiance qu’ils ont placée en lui.


«De grâce j'interpelle tout le monde, cette association est apolitique, ne venons pas faire de la politique ici. Ce qui nous réuni ici c'est le bien-être du policiers retraité, » a-t-il précisé.


 

Le président a demandé enfin à leur ministre de tutelle fraichement nommé de se pencher sur leur dossier, car ils sont des pères de familles qui ont servi l’Etat de Côte d'Ivoire avec loyauté et bravoure qui se retrouvent au soir de leur vie dans la misère.


Notons que cette Assemblée générale était placée sous l’arbitrage Me Odi Kimou Léon, Principal de commissaire de justice à Abidjan.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Des policiers à la retraite réclament leurs épargnes du FPPN, rem...
Mardi à Abidjan (ph KOACI)Créé le 27 Juillet 2000, le Fonds de prévoyance de la police nationale (FPPN) est un organe privé qui a pour rôle...
Côte d'Ivoire | Société      il y a 1 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Profitant d'une opération pilotée par CI-Energies, une...
 
 
Côte d'Ivoire : Profitant d'une opération pilotée par CI-Energies, une arnaque organisée dans un quartier de Bouaké avec complicité ?
Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Duekoué, un enfant de 14 ans atteint de malformation, d...
 
 
Côte d'Ivoire: Duekoué, un enfant de 14 ans atteint de malformation, découvert dans une tombe
Cote d'ivoire: Crise Eglise évangélique, les membres fondateurs de l'EERCI désavouent René Kpan et appellent le gouvernement à  freiner son imposture
Société
Cote d'ivoire: Crise Eglise évangélique, les membres fondateurs d...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Après une suspension de 6 mois, la bergère Maman Pauline autorisée par l'Église catholique à reprendre ses fonctions
Société
Côte d'Ivoire: Après une suspension de 6 mois, la bergère Maman P...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: La  libération de l'individu pris avec un faux « Laissez-Passer » suscite des interrogations
Abonnés
Côte d'Ivoire: La libération de l'individu pris avec un faux « L...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Après leur sit-in, des policiers retraités décident de porter plainte contre le Fonds de prévoyance pour le non paiement de leur cotisation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Démarche appropriée dans un pays de droit. Maintenant que la plainte est portée, nous serons et sommes tous témoins. Merci. En effet, ce sont des pères de famille... On observe...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement