Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger: Croisade contre les 3e mandats en Afrique
 

Niger: Croisade contre les 3e mandats en Afrique

 
 
 
 3209 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 octobre 2019 - 12:47

Issoufou Mahamadou et des participants à la conférence (ph)


L’idée de l’opposition au 3e mandat présidentiel en Afrique a rassemblé des anciens chefs d’Etat, des experts et des représentants de la société civile et des médias à Niamey au Niger. Les participants à la conférence internationale qui se tient à Niamey du 02 au 04 octobre réfléchissent sur les défis et les enjeux de la limitation des mandats sur le continent.


De la nécessité de cette conférence internationale, le directeur Afrique au National Democratic Institute (NDI), Dr Christopher Fomunyoh a déclaré que la rencontre sur « la limitation constitutionnelle des mandats arrive au bon moment où le processus démocratique rencontre des difficultés dans certains pays africains et offrira une opportunité de réfléchir sur comment appuyer le renouvellement de la classe politique à travers les urnes ».


La Conférence internationale est organisée par le NDI, en partenariat avec l’Africa Forum, l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et la Fondation Kofi Annan.


En faisant l’écho de la préoccupation qui est devenue un débat à tiraillement dans certains pays africains, le Président Issoufou Mahamadou du Niger, hôte de la rencontre, s’est fait l’avocat de la limitation des mandats en Afrique, comme une des exigences de la dynamique démocratique en cours sur le continent.


 

En relevant les avantages de la limitation des mandats, Mahamadou a déclaré que « Les limitations de mandat renforcent à long terme les institutions démocratiques et contribuent à la passation pacifique du pouvoir, et elles garantissent l’exercice, à intervalles réguliers, d’une expression libre du peuple ».


Pour ce qui est de son propre cas, le Président Mahamadou a réitéré son engagement de quitter le pouvoir en 2021, au terme de ses deux mandats constitutionnels.


Sont présents à cette Conférence internationale certains anciens chefs africain comme Goodluck Jonathan du Nigéria, Nicéphore Soglo du Benin, Amos Sawyer du Libéria, Mahamane Ousmane du Niger et Mme Samba Penza Catherine de la Centrafrique.


A sa sortie d’audience avec le Président nigérian, Jonathan a déclaré que « J’ai évoqué avec le Chef de l’État certaines questions brûlantes en ce qui concerne la CEDEAO et je suis satisfait de la manière dont il gère ces problèmes-là ».


Quant à Soglo, il a indiqué que les pays africains sont en train de se rassembler, à travers les organisations régionales, par exemple, et en même temps, il y a des problèmes politiques qu’il faut régler dont les questions qui touchent à la durée des mandats et a précisé que « Pendant qu’on est en train de faire cela, il ne faudrait pas que des gens se maintiennent au pouvoir ».


 

Selon des statistiques, à ce jour en Afrique, 35 pays ont limité les mandats, 12 n’ont aucune limitation, 6 ont aboli la limitation et deux ont modifié la limitation.



Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Guinée: Critiqué sur sa participation au dialogue, Cellou Dalein, chef...
 
 
Guinée: Critiqué sur sa participation au dialogue, Cellou Dalein, chef de l' UFDG s'explique
Politique
 
RDC: L'UE sort deux personnalités proches de Kabila de sa liste noire
 
 
RDC: L'UE sort deux personnalités proches de Kabila  de sa liste noire
Togo: Eventuelle candidature du Président Gnassingbé, « En aucun cas » en opposition le 28 décembre aux soutiens
Politique
Togo: Eventuelle candidature du Président Gnassingbé, « En aucun...
Togo il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Annoncés libres en juin, sept ivoiriens de la crise post-électorale toujours détenus au Liberia ?
Abonnés
Côte d'Ivoire: Annoncés libres en juin, sept ivoiriens de la cris...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire: Ce que révèlerait  la visite de Laurent Gbagbo dans un hôpital à Bruxelles
Politique
Côte d'Ivoire: Ce que révèlerait la visite de Laurent Gbagbo dan...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Niger: Croisade contre les 3e mandats en Afrique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Notre pays, pas du tout concerné. Nouvelle Constitution. Nouvelle République. Le boss bosseur Ouattara tous le savent est ÉLIGIBLE pleinement aux yeux de la 3ème Constitution... Limpide... Au fait, si on regarde de près, le fainéant enfoiré pédophile gbagba au bilan ZÉRO voulait faire un 3ème mandat (y compris un mandat sans élections) et nous a menés dans sa sale guerre de perdant pour cela... On avance....
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
bagohouo
toujours le meme tu va jamais changer .c'est les gens comme vous qui mette nos dirigent dans les betises.
 
 il y a 2 mois
Peace101
Être éligible ne signifie pas être candidat et vice versa... Maintenant, pauvre inculte, dis-moi ce que tu comprends par Nouvelle République ? Voilà pourquoi il fallait battre campagne pour le NON au lieu de boycotter... Pauvrette frontiste...
 
 il y a 2 mois
Symbioz
Mais où est magellan...??? Dao le colérique haineux tribaliste et sectaire Phd en mensonges option rattrapage ethnique... lui qui aime se balader avec l'argent des ivoiriens de sommet en sommet.. voilà un réunion pour lui... pffffffffff cet apprenti dictateur doit être sûrement occupé à faire emprisonner des opposants... mais comme en dit tenter regretter... 2020 n'est pas loin, la haine et la colère sont au paroxysme... les tricheurs et les tripatouilleurs de constitution vont apprécier.. on regarde seulement.. l'Afrique pour une fois va désavouer un dictateur.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Sous couvert d'observer le scrutin, craignez vous que l'UE s'ingère dans la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vo...
 
3032
Oui
65%  
 
1521
Non
32%  
 
141
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement