Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, jugé ce jour sous haute surveillance, Moctar Diallo coordinateur du RACI libéré
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, jugé ce jour sous haute surveillance, Moctar Diallo coordinateur du RACI libéré

 
 
 
 5715 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 octobre 2019 - 11:36

Coulibaly Mariam, vice-présidente du RACI chargée du district de la vallée du Bandama (ph KOACI)


Dans un précédent article, nous annoncions la libération imminente du coordinateur régional du RACI-Gbêkê, Diallo Moctar comme confié à KOACI par une source judiciaire, interpellé dans la nuit du Jeudi 03 Octobre dernier au quartier Beaufort de Bouaké.


Comparaissant ce Jeudi 10 Octobre matin dans la salle d'audience du tribunal de première instance de Bouaké pour son procès, Moctar Diallo était face au substitut du procureur qui, dans son réquisitoire, a expliqué qu'aucune interdiction de cette marche n'étant signifiée, est favorable à la mise en liberté du prévenu.


« Le droit a été dit. Mon client va regagner son domicile. Il n'y avait pas d'infraction donc il a été relaxé.» s'est réjouie maître Koné Mohamed Lamine, avocat de Moctar Diallo après la mise en liberté de son client comme constaté sur place par KOACI.


 

Venue en grand nombre en soutien à l'un de leur membre, la famille du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) à travers la vice présidente chargée de la vallée du Bandama, a pris d'assaut le tribunal sous une présence remarquable des forces de l'ordre.


« Je suis satisfaite de cette décision de mise en liberté de Moctar Diallo. Ça nous interpelle autant que nous sommes pour que nous sachions marcher. Nous nous attendons à ça parce que nous savons qu'en réalité le dossier en lui-même, vraiment ne contenait rien. On s'attendait plus ou moins à ça, parce que le contraire allait être un peu plus difficile. Que les membres du RACI soient mobilisés dans la sérénité. Que les membres restent calme et toujours se comporter en fonction des mots d'ordre.» a indiqué Madame Coulibaly Mariam, vice-présidente du RACI chargée du district de la vallée du Bandama.


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Justice
 
Burkina Faso : Pour une publication sur Facebook, un étudiant écroué p...
 
 
Burkina Faso : Pour une publication sur Facebook, un étudiant écroué pour « incitation à la haine et à la violence »
Justice
 
Ghana : Liberté provisoire pour un jeune qui a défié et proféré une m...
 
 
Ghana :  Liberté provisoire pour un jeune qui a défié et proféré une menace contre Akufo-Addo
Côte d'Ivoire : Scandale immobilier, se disant grugés par Mambo Yapi, des souscripteurs s'interrogent après sa libération
Justice
Côte d'Ivoire : Scandale immobilier, se disant grugés par Mambo Y...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire :  Poursuivi suite à une vingtaine de plaintes, Yapo Ebiba François alias « Serges Koffi Le Drone » encourt une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans (Parquet)
Justice
Côte d'Ivoire : Poursuivi suite à une vingtaine de plaintes, Yap...
Côte d'Ivoire il y a 2 semaines
 
Togo :  Réaction des avocats d'Agbéyomé après le renvoi de leur recours à la Cour constitutionnelle
Justice
Togo : Réaction des avocats d'Agbéyomé après le renvoi de leur r...
Togo il y a 2 semaines
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, jugé ce jour sous haute surveillance, Moctar Diallo coordinateur du RACI libéré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Oui Me Koné. En effet, le droit a été dit. Qui a dit que nous ne sommes pas pas dans un.état de droit ? Encore une preuve. Peuple de CIV tu peux faire confiance à ton système judiciaire. Il est très loin de la justice sous le cancrelat bété gbagba dont l'avocat reclame la libération pour venir combattre et arracher le parti en déliquescence avancée fpi ou ce qu'il en reste des griffes de simone la vipère... Sinon, 2020... It's GAME OVER... On observe...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
AH,LA JUSTICE EST À GÉOMÉTRIE VARIABLE. QUAND ELLE NOUS EST FAVORABLE, ELLE EST SANS DOUTE IMPARTIALE, MAIS DANS LE CAS CONTRAIRE, ELLE DEVIENT INJUSTE.L'HOMME FEINT D'IGNORER QUE C'EST LA LOI QUI RÈGLE LA VIE SOCIALE DANS UN PAYS.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ferme là, tu divagues toujours dans tes commentaires, relis tes commentaires, tu manques de logique, la condamnation de Mangoua est-ce logique, normal?
 
 il y a 7 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement