Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Man, la désignation d'un chef de village au «mépris des us Dan » divise les populations
 

Côte d'Ivoire: Man, la désignation d'un chef de village au «mépris des us Dan » divise les populations

 
 
 
 9259 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 octobre 2019 - 17:32


Depuis le 06 Octobre 2019, le village de Kpangouin 2 dans la commune de Man située à l’Ouest de la Côte d’Ivoire a un nouveau chef.


Il se nomme Gué Douadé Stéphane et remplace à ce poste, Sindé Gué Martin décédé il y a quelques mois.


Le nouveau chef de village a été désigné par le chef de canton Souin, Blé Augustin et son bureau.


Malheureusement, selon des informations en notre possession cette désignation n’aurait pas été faite en conformité avec les règles qui régissent la chefferie Dan.


Conséquences, une partie de la population décide de poursuivre le chef de canton devant l’administration ivoirienne pour tirer cette affaire au clair, car la coutume Dan, n’aurait pas été respectée. 


 

Les populations mécontentes reprochent au chef de canton et à son bureau de n’avoir pas consulter au préalable la lignée du chef défunt pour désigner son successeur désormais impopulaire. 


C’est le lundi dernier que la nouvelle de la nomination de Gué Douadé Stéphane a été portée officiellement à la connaissance des populations au cours d’une rencontre qui a eu lieu à la résidence du chef de canton à Krikouma, un quartier de la commune de Man.


«La famille a saisie le Préfet de région, la Chambre régionale des rois et chefs, traditionnels pour la stricte application des us et coutumes, »précise un habitant du village que nous avons joint par téléphone. 


Ce dernier a affirme que les mécontents ont été reçus aujourd’hui, par le 2ème Secrétaire général de la préfecture de Man afin que force reste à la coutume Dan.


 

Nous apprenions que le chef de canton Souin, dont la décision est contestée aurait été victime d’une situation similaire et il a fallu l’intervention des autorités administratives pour qu’il retrouve son poste.


«Nous voulons l’application de la loi 2014-428 du 11 juillet 2015 et publié au journal officiel numéro 11 du 15 juillet 2019, »a conclu, notre interlocuteur. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement