Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'ivoire: Les fonctionnaires suspendus en 2014 sollicitent Henriette Diabaté  et le Conseil des droits de l'homme pour leur réintégration
 

Côte d'ivoire: Les fonctionnaires suspendus en 2014 sollicitent Henriette Diabaté et le Conseil des droits de l'homme pour leur réintégration

 
 
 
 5438 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 octobre 2019 - 15:37

Mme Diabaté


En dépit de la décision du Ministre de la Fonction Publique, Issa Coulibaly, de les envoyer devant un tribunal pour avoir fiat du faux, les fonctions suspendus en 2014 ne baissent pas les bras.


Ils font du porte-à porte auprès des institutions afin que le contentieux puisse avoir un dénouement favorable à leur faveur, ce qui serait synonyme de leur réintégration à la fonction publique, surtout qu’ils expriment avoir remporté une grande victoire juridique après l’injonction de la chambre administrative de la cour suprême.


 C’est dans ce cadre qu’ils ont été reçus par la Grande Chancellerie dirigée par Henriette Dagri Diabaté et le Conseil National des droits de l'homme (CNDH) de Mme Sangaré Namizata, pour des échanges sur leur situataion qui dure depuis cinq (05) ans.


 

 « Il était question pour notre hôte du jour de savoir exactement à quel niveau se situait notre dossier à la fonction publique ? Ensuite une seconde audience a eu lieu le jeudi 10 octobre dernier à la Grande Médiature de la République avec Madame le Secrétaire Général, qui voulait connaître les raisons de notre souhait de rencontrer le grand Médiateur. À cette dernière, nous avons exprimé notre souhait de voir l'institution s'impliquer d'avantage dans la résolution de ce contentieux. Pour ce faire, nous avons formulé la demande de prolongation de la médiation auprès de la fonction publique afin de voir nos souffrances abrégées. Enfin nous avons été reçus le mardi dernier 22 octobre par le secrétaire général de la grande Chancellerie qui voulait connaître l'objet de notre demande d'audience. À elle nous avons évoqué les mêmes raisons, à savoir l'implication de la chancelière dans la résolution de ce problème », a confié le porte-parole à KOACI.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, violente manifestation contre l'installation...
 
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, violente manifestation contre l'installation d'un centre de soin en construction à Yopougon
Société
 
Côte d'Ivoire : Religion, en raison du COVID-19, les catholiques ont...
 
 
Côte d'Ivoire : Religion, en raison du COVID-19,  les catholiques ont célébré la fête des rameaux dans l'indifférence totale
Côte d'Ivoire : Covid-19, félicitant le gouvernement, jeunes, ils souhaitent être mis en mission afin de mener une campagne de sensibilisation de proximité
Société
Côte d'Ivoire : Covid-19, félicitant le gouvernement, jeunes, ils...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Sénégal : Arrestation de fils de milliardaires après la mort troublante d'une jet-setteuse dans un appartement meublé
Société
Sénégal : Arrestation de fils de milliardaires après la mort trou...
Sénégal il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire : À Daloa, des armes et munitions saisies dans un Massa en provenance de Yamoussoukro
Société
Côte d'Ivoire : À Daloa, des armes et munitions saisies dans un M...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'ivoire: Les fonctionnaires suspendus en 2014 sollicitent Henriette Diabaté et le Conseil des droits de l'homme pour leur réintégration
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah la grand-mère amazon... Voici la pionnière de l'émancipation des femmes de notre pays qui a vaillamment combattu l'injustice. Voici la reine ABLA POKOU des temps modernes réincarnée. Ceci dit, il faut comprendre que ces individus ont fait du faux et usage de faux. Ils devraient même être en prison. Par ailleurs, la chbre administrative n'a jamais cautionné ou validé le faux. Elle a statué sur la base que ces individus étaient légitimes. Voilà la vérité que les médias cachent ou ne martèlent suffisamment... En tant qu'observateur, je dis nous ne pouvons aussi dans un état de droit exhorter aubfaux et usages de faux... NON, NON et NON... Assez de la mentalité de victimisation perpétuée sous nos tropiques.. On observe...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Ah bon !! Ceux qui font du faux doivent être devant les tribunaux ?? Je rêve ! On a, à la tête du pays des gens qui sont multirécidivistes en matière de faux et usage de faux. Suivez mon regard !!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
J espère qu elle se remet petit à petit des effets du poison de la lettre piégée. Pauvre victime de la machination de Wattra kandia rdr
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement