Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Viol des enfants, marche au Plateau d'un collectif de la société civile pour interpeller les autorités
 

Côte d'Ivoire: Viol des enfants, marche au Plateau d'un collectif de la société civile pour interpeller les autorités

 
 
 
 1679 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 octobre 2019 - 11:25

marche du collectif de la société civile contre les violes ce mercredi au Plateau (Ph KOACI)


Les cas de viols sur des enfants mineurs se font de plus en plus récurrents à Abidjan et dans certaines villes de l’intérieur du pays.


Le collectif de la société civile contre les viols dirigé par Rachel Gogoua a organisé ce mercredi 30 octobre 2019 une marche au Plateau, centre des affaires pour interpeller l’opinion nationale et internationale, comme constaté sur place par KOACI.


Dénoncer ces cas de viols pour que des mesures et actions concrètes soient prises et enfin interpeller le gouvernement ivoirien, les autorités judiciaires et les parents et les populations sur ces cas de ces enfants qui subissent des cas de viols étaient aussi le but essentiel de cette marche, qui au constat n’a pas enregistré la participation d’un maximum de personnes.


 

La marche est partie du palais de la justice à la tour E abritant le ministère de la femme et de la protection de l’enfance où une motion a été lue.


Selon, Nicole Mireille Didier, l’une des initiatrices de cette marche, il était question de se faire entendre et réclamer justice en face de tous ces cas de viols sur des enfants en Côte d’Ivoire.


«On ne comprend pour des cas moins graves que ça, on a montré des images des voleurs des gangsters, mais en ce qui concerne les violeurs on floute les images, on ne sait pas si les procédures continuent, on ne sait pas ce qui se passe. Pour notre figure de proue qui est madame Caldera qui soupçonne son mari d’avoir violé ses enfants, on me dit de ne pas le dire, mais elle a entrepris des actions qui sont arrivées à la police sans suite», a-t-elle décrié.


Enfin, ce collectif qui ne compte pas s’arrêter à cette manifestation compte déposer un projet de loi au ministère de la femme et de la protection de l’enfance qui prévoit une sanction plus sévère pour les violeurs d’enfants et décourager toutes intentions de viols des mineurs.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Intronisé en décembre 2018, Nanan Djombo Valentin nouve...
 
 
Côte d'Ivoire: Intronisé en décembre 2018, Nanan Djombo Valentin nouveau chef du village d'Attiekoi a officiellement pris fonction
Société
 
Côte d'Ivoire: Echanges de tirs entre des braqueurs d'un magasin et de...
 
 
Côte d'Ivoire: Echanges de tirs entre des braqueurs d'un magasin et des éléments du CCDO, un malfrat tué
Kenya: Huit morts au moins  dans une attaque contre un bus dans le nord -est
Société
Kenya: Huit morts au moins dans une attaque contre un bus dans l...
Kenya il y a 21 heures
 
Nigeria: Réaction du gouvernement après l'attaque du ministre Amaechi en Espagne
Société
Nigeria: Réaction du gouvernement après l'attaque du ministre Ama...
Nigeria il y a 21 heures
 
Sénégal: Grève dans le secteur de l'eau, Macky Sall réquisitionne tous les agents de la Sde
Société
Sénégal: Grève dans le secteur de l'eau, Macky Sall réquisitionne...
Sénégal il y a 23 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Viol des enfants, marche au Plateau d'un collectif de la société civile pour interpeller les autorités
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je valide...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
C'est probablement leur marabout qui leur conseille d'aller violer des enfants pour devenir riche. La Côte d'Ivoire doit rétablir la peine de mort pour ces violeurs d'enfants. Ce sont des crimes très graves.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
C'est probablement leur marabout qui leur conseille d'aller violer des enfants pour devenir riche. La Côte d'Ivoire doit rétablir la peine de mort pour ces violeurs d'enfants. Ce sont des crimes très graves.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement