Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Plus d'images à la télévision par signal analogique, place au numérique terrestre
 

Burkina Faso: Plus d'images à la télévision par signal analogique, place au numérique terrestre

 
 
 
 2075 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 novembre 2019 - 10:12

Le Burkina Faso a interrompu ce jeudi à minuit la diffusion du signal analogique qui permettait de suivre la télévision jusqu’à présent, basculant désormais sur le numérique terrestre qui exige que toutes les télévisions soient compatibles où adaptées pour la TNT. 


"J'ai procédé le 31 octobre 2019, au nom de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ,Premier ministre et en présence de Monsieur Mathias Tankoano Président du CSC et de Monsieur Charles Millogo Président de L' ARCEP, à l'arrêt symbolique du signal analogique de la télévision au Burkina Faso", a annoncé le ministre de la communication Fulgance Dandjinou. 


"Le passage à la télévision numérique de terre est donc aujourd'hui une réussite", a-t-il poursuivi. 


Selon lui, le TNT offre une "opportunité qui ouvre par une qualité de diffusion à la création de contenus locaux riches et diversifiés à même de créer une véritable économie de l'audiovisuel, un écosystème moderne de la télévision". 


Bien que des campagnes de communication largement diffusées annonçaient l’arrêt total du signal analogique sur l’ensemble du territoire, nombreux sont ces burkinabé qui se sont laissés surprendre, en n’en prenant pas des dispositions pour acquérir une télévision adaptée au TNT ou en se procurant un adapteur, notamment un décodeur qui permet de capter le nouveau signal


 

«j’ai été surpris de voir que je n’ai plus d’images sur ma grosse télé (écran cathodique). Je savait qu’il fallait acheter un décodeur mais par négligence et par manque’ de moyens je n’ai pas pu le faire à temps », a expliqué Alassane Ouedraogo, un habitant du quartier Wemtenga. 


Dans un grand kiosque à café de ce quartier populaire, l’arrêt des images à surpris beaucoup de clients. 


« Moi je n’ai pas payé le décodeur car j'économise pour acheter une grande télé à écran plat. je pensais pouvoir le faire avant l’arrêt signal analogique mais maintenant je suis obligé de l’acheter sinon mes clients ne pourront plus suivre le journal matinal et toutes autres émissions », a indiqué le gérant, Moussa Bounkoungou. 


«Acheter un décodeur pour adapter la télé sera l’une des courses du jour de nombreuses personnes qui ont été surprises comme lui », pense-t-il, tout en se demandant si la demande soudaine ne va pas faire grimper les prix du décodeur TNT. 


Les autorités burkinabé ont consenti une subvention sur le prix du décodeur, permettant de l’acquérir à moins de 10.000 FCFA. 


 

Si les images de la télé sont appréciées par les téléspectateurs qui disposent également d’un plus grand nombre de chaînes de télévision, les responsables des différentes chaînes sont quant à elles préoccupées par les redevances annuelles de 75 millions FCFA (par chaîne) qu’elles devront désormais payer pour son maintenir leur signal sur la TNT. 


En rappel, le Burkina Faso, avec un investissement de 45 milliards FCFA, a entamé depuis 2017 la migration vers la TNT au profit de ses quatorze chaînes de télévision privées et publiques. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement