Guinée Bissau Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée Bissau: Un candidat à la présidentielle indigné par l'ingérence de la Cedeao, «une honte », selon lui
 

Guinée Bissau: Un candidat à la présidentielle indigné par l'ingérence de la Cedeao, «une honte », selon lui

 
 
 
 2085 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 novembre 2019 - 20:14

Umaro Sissoco Embalo



L’ex Premier ministre et candidat à la présidentielle s’est offusqué de l’ingérence de la CEDEAO dans la crise qui secoue actuellement son pays, à quelques semaines du scrutin.


Umaro Sissoco Embalo, candidat du Mouvement pour l'Alternative Démocratique (Madem-G15) a dénoncé l’ingérence de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), lors du sommet extraordinaire des chefs d'Etat tenu au Niger la semaine dernière .


 

Il a estimé que le communiqué de la CEDEAO sur la situation politique du pays est une honte, non seulement au Président José Mario Vaz, mais à l'échelle nationale.


La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) , rappelons-le avait désavoué le nouveau Premier ministre Faustino Fudut Imbali et réaffirmé son "plein soutien"à , Aristides Gomes, en conflit avec le président José Mario Vaz qui l'a limogé .


Pour Umaro Sissoco Embalo, la souveraineté guinéenne risquait d'être violée, car la « CEDEAO adopte une position préjudiciable à la situation de la Guinée-Bissau, contrairement à ce qu'elle fait dans d'autres États membres comme la Guinée-Conakry "où des civils sont tués dans la rue. ».


Il a par ailleurs appelé le chef de l’ Etat Mario Vaz a démissionné et à se rallier à sa cause .


Ex-colonie portugaise, la Guinée Bissau est allée de putsch en tentatives de coups d'Etat depuis son indépendance conquise en 1974.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jours de la présidentielle, Gbagbo appelle à la discussion et ne lance pas de mot d'ordre, rassurant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'or...
 
2001
Oui
60%  
 
1217
Non
36%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement