Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Le SDF principal parti de l'opposition prendra part aux élections législatives et municipales
 

Cameroun: Le SDF principal parti de l'opposition prendra part aux élections législatives et municipales

 
 
 
 1232 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 novembre 2019 - 13:07

Le député Joshua Osih vice-président et candidat à l’élection présidentielle (Ph Ougock)


Au Cameroun, il y aura bien les élections législatives et municipales. Elles sont fixées au 9 février 2020. Deux fois reportées, ces élections se tiendront plus de six ans après celles du 30 septembre 2013, dans un contexte sécuritaire tendu. 


Le Social Democratic Front (SDF, principal parti de l’opposition, 18 députés et 7 sénateurs), a confirmé qu’il participera à ces consultations électorales. 


John Fru Ndi a invité les élus de son parti (députés maires et maires adjoints), et tous les membres à jour de leurs cotisations, à constituer leurs dossiers de candidatures.  


Il appelle ses militants à aller aux urnes lors du double scrutin législatif et municipal du 9 février prochain.


Le parti de John Fru Ndi, l’opposant historique au régime de Biya posait comme préalable la résolution de la crise dans les deux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest majoritairement anglophones. 


Les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest majoritairement peuplées des camerounais d’expression anglaise et durement frappées par la crise anglophone sont présentées comme les fiefs du SDF.


 

 En 2013, le SDF a obtenu 17 des 20 sièges mis en compétition dans le Nord-ouest. Et un seul député dans le Sud-ouest. 


Le parti contrôle dans les deux régions, une trentaine de mairies.


Crise anglophone


Entre 2013 et 2020, les choses ont changé et les habitants ont déserté les localités pour fuir les exactions des milices armées séparatistes.  


Selon certains analystes, la crise dans les deux régions explique la contreperformance du SDF à la dernière élection présidentielle. 


 

En 2018, Joshua Nambangi Osih, le vice-président et candidat du parti à l’élection présidentielle du 7 octobre, avait été crédité de 3,35 %.


 Le SDF présentera ses excuses à ses militants pour cette contreperformance au scrutin présidentiel.




Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement