Libéria Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia: La Cour suprême annule l'exclusion de Sirleaf et la réintègre dans l'UP
 

Liberia: La Cour suprême annule l'exclusion de Sirleaf et la réintègre dans l'UP

 
 
 
 3216 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 novembre 2019 - 16:25

Ellen Johnson-Sirleaf et Joseph Nyumah Boakai (ph)

 

La Cour suprême du Libéria a confirmé la décision de la Commission Electorale Nationale (NEC) réaffirmant que l'ancienne Présidente du pays, Mme Ellen Johnson-Sirleaf, et d'autres militants ont été illégalement exclus du Parti de l'Unité (UP).

 

Suite à cette décision, la Cour a rétabli Sirleaf dans ses droits dans l’UP de même que ses camarades d'infortune à savoir le sénateur Commany Wesseh, Patrick Worzi et Medina Wesseh.


Après la décision de la Cour suprême qui permet la réintégration dans le parti des personnes exclues, le sénateur Wesseh a déclaré être heureux que la Cour ait réaffirmé la décision de la NEC et a promis de travailler avec ses collègues pour assurer leur réintégration.


Avant que la Cour suprême ne confirme la décision de la NEC, les avocats de Joseph Nyumah Boakai, l'ancien vice-président et ancien candidat du parti UP à la présidentielle 2017, ont déclaré à la Cour hier mardi 12 novembre 2019 que l'ancien vice-président a retiré son opposition à la réintégration de l'ancienne Présidente Sirleaf dans le parti.


 

Les avocats ont expliqué que Boakai a pris la décision après avoir tenu des discussions et des réunions de réconciliation avec son ami de longue date et son ancien patron, avec qui il a servi à la tête du pays pendant 12 ans. D’un autre côté, Jonathan Massaquoi, l'avocat de Sirleaf a qualifié l'action de Boakai annoncée par les avocats de « victoire de l'opposition UP ».


Les faits qui ont couté à Sirleaf et sa suite d’être expulsés de l’UP remontent en 2017. Ils ont été expulsés pour leur prétendu refus de soutenir la candidature du vice-président de l'époque à la présidence du parti. Mme Sirleaf a été expulsée le 13 janvier 2018 de l’UP par certains membres du parti sans le vote des deux tiers requis mais elle a toujours nié son innocence face à l’accusation qui était portée contre elle, à savoir quelle a supporté l’élection de George Weah.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Sous couvert d'observer le scrutin, craignez vous que l'UE s'ingère dans la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vo...
 
3032
Oui
65%  
 
1521
Non
32%  
 
141
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement