Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Assemblée nationale, Budget programme, le vote des crédits des ministères par la CAEF a démarré aujourd'hui
 

Côte d'Ivoire: Assemblée nationale, Budget programme, le vote des crédits des ministères par la CAEF a démarré aujourd'hui

 
 
 
 1980 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 novembre 2019 - 17:20

Moussa Sanogo mardi à Abidjan (ph KOACI)


Les députés ivoiriens de la Commission des affaires économiques et financières ( CAEF ) ont adopté aujourd’hui à la majorité, les crédits ouverts de trois ministères au cours d’une séance qui va se poursuivre jusqu’au jeudi prochain.


Les ministères concernés ce jour étaient, le ministère des Affaires étrangères, celui de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur enfin, le ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.


A l’exception du ministre des Affaires étrangères hors du pays, précisément au Mali, les ministres Ally Coulibaly et Diakité Sidiki ont présenté leurs programmes aux 35 députés de la CAEF présents sur les 43.


En dépit de l’absence du ministre Marcel Amon Tanoh, le montant des crédits ouverts de son ministère s’élève à 96.857.330.212 FCFA.


Le montant des crédits ouverts du ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur est de 2.636.546.302 FCFA. Enfin, le montant des crédits ouverts du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation est de 326.779.131.347 FCFA.

23 députés ont voté pour l’adoption de chacun de ces trois crédits ouverts, 11 se sont abstenus, contre 0 bulletin nul.


Moussa Sanogo, ministre auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat a déclaré que cet exercice permet de trouver des solutions appropriées pour le bien être des citoyens.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


«C’est une page d’histoire que nous sommes en train d’écrire. C’est le premier budget programme qui est présenté à l’Assemblée nationale, » a-t-il ajouté.


Son souhait est que ce budget programme réponde aux besoins des citoyens à commencer par les représentants du peuple.

Avant les différents votes, des députés ont soulevé des inquiétudes qui ont été dissipées par les émissaires du Gouvernement.

La Côte d’Ivoire compte 510 sous-préfectures, malheureusement 37 ne fonctionnent pas encore à ce jour.


«472 sous-préfectures fonctionnent, des sous-préfectures ont été faites sans ouverture. Ces 37 sous-préfectures ont été dans la période 2005-2010. Elles s’ouvrent progressivement en fonction des moyens, » s’est justifié, Sidiki Diakité.


Il a rassuré les députés qui s’inquiètent de la non mise en œuvre de la loi 2019 sur l’état civil que cela se fera d’ici peu. Le ministre a mentionné que le processus d’indentification va démarrer bientôt.


 

«Nous sommes à la fin de la période préparatoire de l’identification, » a conclu, M. Diakité.


Le ministre, Ally Coulibaly, a révélé que les rapatriements des ivoiriens ont coûté de 2016 à 2019 à l’Etat de Côte d’Ivoire, un peu plus de 1 milliard de FCFA et a indiqué que beaucoup d’immigrants clandestins transitent par la Côte d’Ivoire.


«Beaucoup de jeunes des pays voisins transitent par la Côte d’Ivoire. Quand ils sont interrogés, ils disent qu’ils viennent de la Côte d’Ivoire. Il arrive de constater n'a que ce ne sont pas des ivoiriens, » a soutenu le ministre sur le sujet de l’immigration clandestine.


Ally Coulibaly a enfin annoncé que plusieurs volontaires ivoiriens ont été rapatriés en Côte d’Ivoire en provenance de l’Angola, du Gabon et de la Lybie.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Sous couvert d'observer le scrutin, craignez vous que l'UE s'ingère dans la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vo...
 
3032
Oui
65%  
 
1521
Non
32%  
 
141
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement