Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: La Cemac veut mettre la commission au cœur du processus des réformes
 

Cameroun: La Cemac veut mettre la commission au cœur du processus des réformes

 
 
 
 1799 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 novembre 2019 - 15:52

Président Biya, discours de clôture (Ph KOACI)



Visiblement, les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), veulent mettre la commission au cœur du processus des réformes


C’est ce qui ressort de la première analyse à faire après la lecture du communiqué final qui a sanctionné le sommet extraordinaire de ce vendredi à Yaoundé sur "l’examen de la situation économique, monétaire et financière de la zone Cemac et analyse de ses perspectives".

En effet, contrairement au sommet de 2016 à l’issu duquel le ministre camerounais des finances de l’époque Alamine Ousmane Mey avait lu le communiqué final, cette fois c’est le gabonais Daniel Ona Ondo, président de la commission de le Cemac, qui a décliné le texte sanctionnant les travaux de Yaoundé qui vont rester dans les mémoires. 


Le communiqué final a fait le diagnostic de la santé de la sous-région en la projetant dans l’avenir dans le but d’en faire une zone de libre-échange engagée vers son émergence.

 

Sur le point du communiqué final portant sur la monnaie utilisée en Cemac, il est suggéré une réflexion approfondie sur la question. 


Globalement, les Chefs d'Etat de la CEMAC ont décidé de renforcer les concertations et les actions communes face aux différents défis sécuritaires et contre le terrorisme.


 

Photo de famille des chefs d’Etat de la Cemac

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Dans son discours de clôture, le président Paul Biya a souligné l'intensité des échanges, et la poursuite des réformes engagées il y'a 3 ans. 

Il a insisté surtout sur la qualité de l'équilibre budgétaire.



"La Cemac bénéficie de tous les atouts pour assurer le développement économique de ses membres", a souligné le chef d’Etat camerounais. 

Poursuivant, " nous avons, par le passé, réussi à juguler des crises de divers ordres dans une démarche commune, cohérente et concertée."

Le président Biya ajoute, "il nous revient collectivement, en coopération avec nos partenaires, de créer les conditions les meilleures pour amplifier son efficacité."


Biya a également abordé la question monétaire, "en ce qui concerne notre régime de change, nous pouvons nous féliciter du niveau actuel de nos réserves qui est conforme à notre régime de change fixe", fait valoir Paul Biya. 


 

"S’agissant de notre politique monétaire, elle a permis jusqu’à présent, d’assurer la stabilité financière dans notre sous-région", va souligner le président en exercice de la Cemac.

La Cemac ne ferme pas les portes à la reforme. 


"Il y a toutefois lieu de rester flexible à toute proposition de réforme visant à consolider et à assurer les meilleures conditions pour une contribution efficace de la politique monétaire à un développement de la sous-région", a affirmé Paul Biya. 


Pour Biya, la qualité de la consolidation budgétaire doit être à la fois réaliste pour créer les véritables conditions de relance de la croissance et améliorer les conditions de vie des populations.

Au final, l’on a noté une volonté d’évoluer groupé en donnant la chance à chaque pays. 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement