Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Pour des élections apaisées à Bouaké, la CIED sensibilise la population
 

Côte d'Ivoire: Pour des élections apaisées à Bouaké, la CIED sensibilise la population

 
 
 
 1017 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 novembre 2019 - 09:22

Après la rencontre des membres de la CIED (ph KOACI) 



« Ne baissez pas les bras. Que la paix soit votre devise et votre leitmotiv de tous les jours. Il faut que par Bouaké, la Côte d’Ivoire retrouve la paix. Il faut que l’on dise demain que par Bouaké, nous avons réalisé des élections apaisées où il y a eu zéro mort en Côte d’Ivoire.» a souhaité docteur Blé Norlander Pierre, secrétaire général du bureau national de la Concertation Inter-partis pour des Élections Démocratiques (CIED), chargé de l’administration, au cours d'un atelier de dialogue Inter-partis politiques sur les problématiques en lien avec le processus électoral de 2020.


Celui-ci a saisi l’occasion de la tenue de cet atelier, pour encourager et exhorter les membres de la structure locale à poursuivre leurs actions de sensibilisation en direction des populations afin qu’il y ait des élections apaisées à Bouaké en 2020.


 

Mis en œuvre par le NDI, le bureau national de la CIED et financé par l’USAID et le PNUD à travers le fonds de consolidation de la paix, cet atelier avait pour objectif de faire l’état des lieux des activités de promotion du dialogue Inter-partis de la CIED locale et dégager les perspectives.


Réunis dans un hôtel de la place ce Lundi 25 Novembre, les participants à cet atelier ont discuté sur les réformes électorales et formuler des recommandations à savoir la réforme de la CEI, la mise en place des Commissions Électorales Locales (CEL), la sécurisation des élections, la révision de la liste électorales et la participation politique des jeunes et des femmes, afin de favoriser des élections apaisées et transparentes en 2020 dans la ville de Bouaké.


Le code de bonne conduite des partis et groupements politiques, faisait partie des sujets de discussion d'où les différents intervenants, se penchant sur la question, ont plaidé pour l’actualisation et la vulgarisation de ce code de bonne conduite quelque peu méconnu par le grand public.


Enfin, à travers cet atelier, les membres de la CIED locale ont renforcé leurs capacités sur la pratique de la tolérance politique et la gestion des conflits communautaires à caractère politique.


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement