Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: L'assassinat d'un travailleur humanitaire suscite les condamnations de l'Onu
 

Cameroun: L'assassinat d'un travailleur humanitaire suscite les condamnations de l'Onu

 
 
 
 1638 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 02 décembre 2019 - 12:14

Manifestations de la crise anglophone (Ph)


Au Cameroun, l’assassinat d’un travailleur humanitaire dans le Nord-ouest, suscite les condamnations de l’Organisation des Nations unies (ONU).


 Allegra Baiocchi, coordonnateur résident et coordonnateur humanitaire du système des Nations Unies au Cameroun, a condamné l’assassinat de Pascal Ngwanyi le weekend dernier. 


" Les travailleurs humanitaires risquent tout pour pouvoir aider les plus nécessiteux. Ils doivent être respectés et protégés pas ciblés", a déclaré Allegra Baiocchi.


Ajoutant, " la poursuite des attaques contre les travailleurs humanitaires ne fait qu’aggraver les souffrances des civils car nous pouvons mener des opérations en toute sécurité."


Pour Allegra Baiocchi, " le ciblage délibéré de l’aide et des travailleurs humanitaire constitue un crime de guerre."

Le coordonnateur resident de l’Onu et du système des nations unies en a profité pour adresser ses condoléances à la famille et aux proches collaborateurs de Pascal Ngwanyi.


 

Selon Ocha, Pascal Ngwanyi travaillait pour Community Initiative for Sustainable Development (Cominsud, une Ong locale partenaire de l’Onu) qui collabore avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM).


Pascal Ngwanyi a été enlevé par des hommes armés le 30 novembre 2019 dans le Donga Mantung un des 7 départements de la région du Nord-ouest puis tué dans la nuit par ses ravisseurs. 


Selon Ocha, Pascal Ngwanyi a été enlevé alors qu’il procédait à une évaluation de la situation humanitaire pour "s’assurer que les personnes dans le besoin recevaient un soutien opportun et approprié." 


Dimanche, un avion de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) a essuyé des tirs d’armes à feu à l’approche de son atterrissage à Bamenda principale ville de la région du Nord-ouest.


La compagnie aérienne n’a déploré aucune perte en vies humaines. 

Pour rappel, les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest sont secouées depuis fin octobre 2016 par des revendications sociopolitiques qui ont débouché sur de violents affrontements entre forces de défense et de sécurité et groupes armés séparatistes. 


 Ces affrontements ont déjà causé la mort de 2000 personnes dont plus de 300 membres des forces de défense et de sécurité. 


 



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com- 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement