Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: La manifestation contre la hausse du prix de l'électricité sévèrement réprimée, un ex député malmené et arrêté
 

Sénégal: La manifestation contre la hausse du prix de l'électricité sévèrement réprimée, un ex député malmené et arrêté

 
 
 
 2685 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 décembre 2019 - 21:29

Des Policiers veillent au grain vendredi à Dakar (Ph KOACI)


Au Sénégal, le collectif Noo Lank a vu sa manifestation de ce jour à Dakar sévèrement réprimé par les forces de l’ordre. En marge de la manifestation l’ancien parlementaire Thierno Bocoum a été a malmené et arrêté par la police, comme constaté sur place KOACI.


Après la manifestation, les membres du collectif Noo Lank ont animé une conférence de presse pour marquer leur courroux quant à l’état de la démocratie sénégalaise.


Face à la presse, les activistes ont indiqué que les sénégalais ont constaté pour le déplorer l’attentat perpétré, ce vendredi 20 décembre 2019, contre l’Etat de droit et qui donne encore une fois une face très hideuse à la démocratie sénégalaise.


« De dignes citoyens venus manifester pacifiquement leur refus de toute hausse sur les tarifs de l’électricité, et la libération des ‘’otages du palais’’, conformément au droit que leur confère la Constitution du Sénégal, ont été rudoyés, à la face du monde.


En violant cette loi fondamentale par un arrêté illégal, le préfet de Dakar est tenu responsable par le Collectif Noo Lànk, de toutes les violences perpétrées sur d’honnêtes citoyens totalement désarmés, et condamne fermement les arrestations arbitraires et déshumanisants de ses camarades lors de cette manifestation pacifique à la Place de l’Indépendance », constatent-ils, notant que ces pratiques sont indignes d’une longue tradition démocratique comme le Sénégal, et déshonore notre Police nationale dont le « professionnalisme » est chanté sur tous les toits.


 

Poursuivant, les manifestants notent que ces pratiques sont indignes d’une longue tradition démocratique comme le Sénégal, et déshonore notre Police nationale dont le « professionnalisme » est chanté sur tous les toits. « Le Collectif Noo Lànk refuse de se laisser distraire et engage les Sénégalais à poursuivre la lutte jusqu’à l’abandon par l’Etat de la hausse du prix de l’électricité »


Ainsi disent-ils, par cette injustice, l’Etat cherche à diviser et à casser la dynamique nationale sur la revendication relative à baisse des prix de l’électricité.


« Le Collectif Noo Lànk ne s’y trompe pas et appelle toutes les parties prenantes à maintenir leur engagement jusqu’à la libération totale des ‘’otages du palais’’ et l’annulation de la hausse des prix de l’électricité », note le collectif Noo Lànk qui promet d’aviser dans les plus brefs délais de la suite de son combat.



 

Sidy Djimby Ndao , Dakar 

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Sénégal: La manifestation contre la hausse du prix de l'électricité sévèrement réprimée, un ex député malmené et arrêté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Et pendant ce temps dans mon pays, l'électricité est abondante et bon marché... Que dire en tant qu'observateur ? Notre pays est vraiment en de bonnes mains sous la houlette d'un économiste chevronné, pas d'un historien fictif qui a même triché pour petit historien de collège...On avance...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement