Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Création de la monnaie unique ECO, la France et l'UEMOA mettent fin à des accords monétaires vieux de 46 ans
 

Côte d'Ivoire: Création de la monnaie unique ECO, la France et l'UEMOA mettent fin à des accords monétaires vieux de 46 ans

 
 
 
 16155 Vues
 
  25 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 21 décembre 2019 - 22:07

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara ce samedi à Abidjan (ph KOACI)


Malgré la croissance réalisée par les pays de l’UEMOA avec le FCFA, ils ont entrepris des reformes encore plus ambitieux afin de consolider leur dynamisme de croissance, préserver le pouvoir d’achat de leurs populations et adresser les défis d’un monde en profonde mutation en créant l’Eco, la monnaie unique de la CEDEAO.


En sa qualité de Président en exercice de la conférence des chefs d’état et de gouvernement de l’UEMOA et en vertu du mandat que ses pairs lui ont donné, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé aujourd’hui en présence de son homologue français en visite officielle de 48 heures dans son pays qu’en accord avec les autres chefs d’Etat de l’UEMOA, une réforme du FCFA sera faite avec trois changements majeurs.


Il s’agit d’abord, du changement du nom de la monnaie, le FCFA à ECO. Deuxièmement, l’arrêt de la centralisation de 50% des échanges de la zone au trésor français et la fermeture du compte d’opération. Troisièmement, le retrait des représentants de la France de tous les organes de décision et de gestion de l’UEMOA.


Symbole de l'Eco adopté samedi à Abuja par les chefs d'Etat de la Cedeao

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Alassane Ouattara a également indiqué que cette importante réforme prend en compte la volonté des pays de la zone et de manière responsable afin d’attirer les investissements privé, de créer des emplois, et de poursuivre le développement économique de nos pays.


 «C’est la raison pour laquelle dans cette étape de la réforme, les chefs d’état de l’Uemoa ont également décidé de maintenir la parité fixe de notre monnaie avec l’Euro et convenu du maintien de la garantie de convertibilité. Cette importante réforme se traduira dans quelque instant par la signature d’un nouvel accord de coopération monétaire par le président du conseil des ministres de l’UEMOA et le ministre de l’économie et des finances français, » a-t-il ajouté. "

Au nom de ses pairs, le chef de l’Etat ivoirien a salué l’esprit d’ouverture et la volonté de la France de contribuer à l’économique des pays en Afrique de l’ouest.


 « Ce samedi, 21 décembre est un jour historique de nos pays et pour toute l’Afrique de l’Ouest. Cette réforme représente un grand pas dans notre volonté de faire de notre région, un espace économique intégré dynamique et une source de prospérité pour nous même et pour les générations à venir, » a mentionné Ouattara. "

 

En réaction aux propos tenus par son homologue ivoirien, le chef d’Etat français, Emmanuel Macron a déploré le fait que la question du Francs CFA cristallise de nombreux débats et de nombreuses critiques sur le rôle supposé de la France en Afrique.


 « Ce sont les jeunesses africaines qui la posent. A Ouagadougou, les critiques qui étaient faites à la France, je vois les réseaux sociaux, je lis la presse, je vois votre jeunesse qui nous reproche en quelque sorte de continuer nos relations économiques et monétaires qu’elle juge postcoloniales, » a expliqué Macron. "

 «Donc rompons les amarres ayons le courage d’avancer de regarder et construire ensemble, un partenariat décomplexé. La France n’a rien à cacher, n’a aucun privilège à avoir, elle n’a pas aidé ses frères ses sœurs à réussir et cette jeunesse africaine, » a-t-il ajouté. "

Le Chef d’Etat a révélé qu’il a souhaité mettre à plat un certain nombre de sujets pour écrire une page nouvelle de l’ histoire commune qui met fin aux oripeaux du passé, aux malentendus, parfois à des dispositifs qui n’avaient plus beaucoup de sens et qui permettent de passer à une grande intégration sous régionale.


Car, selon lui, l’avenir de cette jeunesse dans les pays et dans une plus grande intégration sous régionale permettra davantage de circulation et une plus grande stabilité des Economies africaines en panne.


 «C’est pour cela que j’ai souhaité accompagner la réflexion engagée par les chefs d’Etat de l’UEMOA et le Président Ouattara en particulier pour reformer le Francs CFA. Je suis très heureux aujourd’hui, d’être à ses côtés, pour ensemble amorcer cette réforme historique majeure. Cette réforme vise à franchir ensemble, une nouvelle étape. Vous en avez rappelé les piliers un instant. Le Président Ouattara et les chefs d’Etat de l’UEMOA ont fait le choix de préserver ce qui fait la force de la stabilité macro-économique de l’UEMOA à savoir la parité fixe de la monnaie commune avec l’Euro, d’une part et la garantie de la France d’autre part, »a-t-il indiqué. "

Emmanuel Macron a déclaré que son pays soutient le choix des pays de la CEDEAO, l’accepte et sera au rendez-vous.Dans le même temps, il estime qu’il y a l’effort d’attendre pour reformer profondément ce partenariat entre la France et l’UEMOA, malgré la cohérence de la dynamique de mener la monnaie unique à l’échelle de la CEDEAO.


L’Eco, cette monnaie verra le jour en 2020. Le Président français s’en félicite et espère qu’elle sera l’outil de cette intégration. Il a également confirmé que la France a décidé d’embrasser aux côtés des pays de la CEDEAO les changements majeurs qui accompagneront cette évolution.


 
 « D’abord nous avons ensemble décidé de mettre fin à la centralisation obligatoire des réserve de changes en France qui représentaient 50% en actant la suppression du mécanisme du compte d’opération. Ensuite nous engagerons un dialogue sur de nouvelles bases. La France ne siègera plus dans aucune des instances techniques de gouvernance de l’Union. Plus spécifiquement, elle ne nommera plus de représentants au conseil d’administration, au comité politique et monétaire de la Banque centrale, ni à la Commission bancaire de l’Union, » a-t-il soutenu. "

Après 46 ans, la France et l’UEMOA révisent leurs accords. Macron rassure que la France a vu son positionnement pour devenir le garant financier de l’Union conformément au choix fait par les Etats.


Enfin, outre l’adoption du symbole de l'ECO, à Abuja les chefs d'Etat de la Cedeao ont également arrêté le nom de la banque centrale de la CEDEO: Banque centrale de l'Afrique de l'Ouest (BCAO), comme relevé du communiqué final du sommet.


Vue de la partie sur la monnaie unique tirée du communiqué final de la 56ème session ordinaire de la conférence des chefs d'Etat de de gouvernement de la CEDEAO


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Hausse du 10Fcfa des prix à la pompe et 1er juin décla...
 
 
Côte d'Ivoire : Hausse du 10Fcfa des prix à la pompe et 1er juin déclaré chômé et payé
Economie
 
Nigeria : Affaire Adesina à la BAD, le gouvernement et Obasanjo en re...
 
 
Nigeria :  Affaire Adesina à la BAD, le gouvernement et Obasanjo en rempart contre les USA
Sénégal : Coronavirus, après la dette des pays africain, Macky Sall fait les nouvelles demandes au G20
Economie
Sénégal : Coronavirus, après la dette des pays africain, Macky Sa...
Sénégal il y a 1 jour
 
Burkina Faso : Des syndicats exigent l'annulation de la révocation de trois fonctionnaires
Economie
Burkina Faso : Des syndicats exigent l'annulation de la révocatio...
Burkina Faso il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : « Crise » à la BAD, Nialé Kaba fait des clarifications : «En aucun cas, il n'a été demandé au Président de démissionner »
Economie
Côte d'Ivoire : « Crise » à la BAD, Nialé Kaba fait des clarifica...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
 
 
 
  25 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Création de la monnaie unique ECO, la France et l'UEMOA mettent fin à des accords monétaires vieux de 46 ans
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LeMagotOuRien
Et voilà !!.. Encore une fois, le PRAdo est l'homme providentiel à l'échelle nationale et régionale et même intercontinentale !!.. Il a fallu que ce soit lui , Allassane Ouattara, qui annonça et fit signer l'accord d'acte de décès de l'accord monétaire entre la zone Uemoa, et dans la foulée de la zone Cemac, et la France !!.. Les gens ont parlé et parlent à ce sujet plus parce qu'ils voulaient qu'on les y associe, que parce qu'ils en comprennent les mécanismes et la portée !!.. La reforme du Franc CFA est lancée et même faite mais sous le contrôle et la maitrise de Ado, l'homme du système, l'homme des bailleurs, des créanciers, l'homme des copropriétaires de notre pays la Côte d'Ivoire !!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Seplou-Wa- Seplou
-<< Troisièmement, le retrait des représentants de la France de tous les organes de décision et de gestion de l’UEMOA. >> Or donc il y avait des reprsentants français avec droit de Véto ...chose qu'ils ont toujours nier... ah!!!! Lucifer personnifié (france) donne tjrs par la main droite et retire par la main gauche ...les ado-cabris sont euphoriques et bêlent pour l'instant..depuis Degaulle ce tour de passe-passe n'a pas changé ...juste du tape à l'oeil pour calmer la grogne anti-franchien...
 
 il y a 5 mois
Peace101
Woww.... Wobohou...Wapampa pow... Voilà ça...SEUL L'ÉCONOMISTE CHEVRONNÉ PRÉSIDENT OUATTARA va mettre fin au CFA... Pas les minables sauvages comme le chien fainéant gbagba qui a passé son temps à gueuler... A tous les panafricanistes de l'Afrique, il est TEMPS DE DIRE MERCI, GRAND MERCI AU MASTER BUILDER OUATTARA ET CHEVILLE OUVRIÈRE INCONTESTÉE ET INCONTESTABLE DE LA FIN DE L'UEMOA ET LA NAISSANCE DE L'ECO... Même le grand Nigéria respecte le môgô pour son génie... On avance...Yesss... On avannnnnncccceeee...VIVE L'ECO...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Une réforme salutaire mais non audacieuse. Pourquoi maintenir la parité d'avec l'euro ? Pourquoi accepter la garantie de convertibilité du Trésor public français ? La France donne avec la main droite et reprend avec la main gauche.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Attendez là !! quatre petites remarques avant de poussez loin les analyses. -Un, la vraie suppression du système d'esclavage ne pourra se faire qu'avec des hommes neufs et non des complices de l'impérialisme séculaire... -Deux, on ne peut porter un vrai jugement scientifique sur ces annonces qu'en passant au peigne fin les vraies décisions effectives et confrontées aux faits. -Trois, il ne s'agira pas de faire comme pour les indépendances fictives et théoriques qui nous ont été "accordées" dans les années 60, mais qui sont en réalité le remplacement d'un système obsolète et trop visible, par un dispositif plus sophistiqué... -Quatre, l'indépendance monétaire va de paire avec l'indépendance militaire et la souveraineté des peuples Africains concernés... On attend donc de voir concrètement ce qui a été décidé avant de sortir les vuvuzélas ventant les "mérites" de Dramane, dont la finalité est d'essayer de passer la poudre de perlimpinpin sur les fesses de l'opinion Africaine...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
coul2004ac
Quand on dit Woody , en voici un . Ce n'est pas les bavardages le matin et le soir allez donné nos 2 milliards a Chirac comme la fait Gbagbo . Merci président .
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Je ne comprends rien au contenu mais à la forme: si cette visite de travail concerne tous les etats de l’Afrique de l’Ouest Pourquoi le petit Toubab qui faire en cataimi une réunion avec son seul valet ivoirien??????????????? Ce samedi, 21 décembre est un jour historique de nos pays et pour toute l’Afrique de l’Ouest. Cette réforme représente un grand pas dans notre volonté de faire de notre région, un espace économique ....... Non!!!!Non non abas le néocolonialisme!!!!! Les autres chefs d’Etat particulièrement ceux du Nigeria, du Benin et du Ghana doivent se prononcer et dénoncer cette imposture-forfaiture de Ouattara qui nous le savons tous n’est pas du tout d’avis pour la disparition du franc colonial. Il l’avait proclamé haut et fort à l’Elysee et depuis il a multiplié son adversité à l’egard de tous ceux qui sont pour le remplacement du franc colonial en l’occurrence un certain togolais du nom de Nubukpo Kako; aujourd’hui d’où vient qu’il tombe en même temps d’accord en organisant une visite de son maître-dieu en Côte d’Ivoire sans la présence des autres chefs d’etats pour pondre de telles flagorneries????????? Les documents sont à revoir et à analyser avec munitie, il faut pas que les autres chefs se laissent berner et emporter par les attitudes mafieuses-néocolonialistes de ce terroriste économiste Ouattara. Le franc CFa franc colonial doit disparaître totalement ce n’est pas simplement un changement de nom comme il le dit, pour une mutation réussie je ne pense pas que ce sont les theses de Ouattara qui vont prévaloir puisqu’il a toujours montré son penchant d’ouvrer à préserver les intérêts coloniaux de la France au détriment des pauvres africains. Si cette rencontre etait pour l’avenir de l’Afrique de l’Ouest , elle devrait réunir tous les autres chefs d’états avec , les économistes africains qui ont bien travaillé en la matière,des sénégalais, maliens et le togolais que je venais de citer plus haut. Aussi cette rencontre devrait être plus technique que politique à mon avis.On ne peut pas confier l’avenir de la toute sous région à un économiste malhonnête comme Ouattara.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Mais renommer ce CFA en ECO , vous croyez que c’est le nom qui pose problème. Nous voulons notre indépendance que ça soit pour le meilleur et pour le pire. Pourquoi la france veut maitriser notre inflation ? Après 50 ans d’indépendance on a pas de cadre pour maitriser ça ? Ouattara a trahi la jeunesse ivoirienne et en même temps la jeunesse africaine il DOIT partir.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Aussi à quand le retour dans les différentes banques nationales de ces pays de l’argent amassé au trésor public français des 46ans ???????? Ou bien c’est devenu de l’aumône pour la France???????? Macron !!!! Wari yemi?????? Wari yemi la France??????
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Bien. Il s'agit d'un pas prometteur dans la bonne direction pour les nations africaines francophones. Avec un peu de chance, il viendra un jour où le continent africain, dans son ensemble, rompra les chaînes qui le lient à l'Europe / aux étrangers et le passé colonial oppressif une fois pour toutes. Le passé peut hanter un peuple, mais l'avenir est encore malléable entre ses mains!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Le burkinabé
Enfin!!! Objectif atteint, voilà ce pourquoi il y'a eu plus de 16000 mort en côte d'Ivoire. Il fallait que Ado sois forcément président pour que le projet mis en place depuis 1993 avec ses amis vois le jour. Bravo
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
En tout cas l homme des vrais propriétaires de notre pays, que dis je, de notre continent.... Taré va.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
HUM !! Les blancs continuent de croire que nous les noirs sommes des sous-hommes et qu'on peut nous avoir avec des tours de passe passe. Je ne crois pas qu'il appartienne à un seul chef d'état de renégocier des accords concernant plusieurs pays. dans le Brexit, ce sont des négociations qui durent et qui doivent durer encore pour connaître les conditions de la séparation, après concertation des experts de chaque bord. Le Brexit ne s'est pas fait suite à une conférence de presse. Macron pense venir au secours de Dramane vomi par l'opinion Ivoirienne et Africaine, en faisant croire qu'il serait le parrain de la fin du FCFA. Le FCFA est un système et non un problème de techniques ou d'appellation d'une monnaie. C'est une réforme systémique qu'il faut et non des mesures cosmétiques...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
L’un des maux et ce qui retarde plus considérablement l’Afrique sur tous les plans c’est qu’il y a plus d’applaudisseurs que de gens qui réfléchissent par eux-mêmes......Moi je suis plus circonspect de cette réunion en catimini ***** entre le maitre-dieu-toubab et son esclave negre en sueur sans la présence de ses pairs; que ce soit le changement de quelques virgules et point seulement dans la formulation du vieux traité passé et que les negres jubilent alors que l’exploitation du negre par le toubab aidé du negre continue sous d’autres formes. D’abord le président Patrice du Benin a dit récemment: Les pays africains doivent retirer du trésor public français leurs réserves ..... Donc si de fin contrat ou de traite, il on doit nous dire quand est ce que les Etats respectifs auront leurs argent????????????? Ou qu’est ce qu’on fait de cette exigence de Talon??????? - —Ensuite cela semble facile de le dire, puisque si cela est vrai cela signifie que la France perd quelque chose, et je ne suis pas sûr que les blancs en général, le Toubab quelqu’il soit et surtout FRANÇAIS ne va jamais prendre un avion pour voyager aller signer un papier pour perdre. Que gaggne t il alors en perdant ????????????( si je peux m’exprimer anachroniquement comme ça: Que gagne en retour la France que son président voyage en Afrique pour venir signer un contrat ou un traité pour perdre ??????? Il y a aiguille sous roche.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Oooh mon Dieu c’est difficile d’être Africain. Non je ne pense pas que vous êtes vraiment Burkinabé( vous avez usurpé ce nom seulement) . Vous donnez raison à la mort d’hommes pour que quelqu’un soit président?????? Que Dieu vous pardonne; je prie sincèrement au fond de mon coeur que Dieu vous pardonne, que Dieu vous accorde une longue vie. Qu’ Il pardonne egalement vos parents et qu’ll vous accorde à tous( vous et vos parents) les bienfaits de ce bas monde et de l’au-delà, ainsi qu’à moi et toute personne qui lit.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Pour ceux qui ont regardé le discours, je dirais que c'est la première fois que mon Président ne fut pas maître de lui...Il a fait sa part en tant que chef d'État, ceux qui suivront auront aussi à faire leur part...il est dit et non en gras :##Dans le même temps, il estime qu’il y a l’effort d’attendre pour reformer profondément ce partenariat entre la France et l’UEMOA##..Qui vivra verra.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
chient mechant
Donc l'airbus 380 est retourne sur abidjan mnt depuis 15 jours
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Grâce au travailleur pas au danseur bouclier sans bilan à si il avait une vielle sorcière comme époux il en a changé lol
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Le Nordiste
Un pas de géant dans la normalisation du système monetaire ouest africain
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Augier
Tel que s'est engagé les pays qui ne sont pas d'accord avec la parité fixe avec l'euro ne s'engageront pas.Et donc on reste à la même étape,juste un changement de nom avec des dispositions devenues inutiles telles que celles citées qui ne sont pas le vrai sens du combat qui est la liberté totale de la cedeao à battre monnaie et la gerer comme elle l'entend.Là encore le valet ne fait que jouer son rôle d'esclave.Pauvre nègre de service.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite : "Tel que s'est engagé les pays qui ne sont pas d'accord avec la parité fixe avec l'euro ne s'engageront pas". La parité fixe était un des problèmes majeurs du FCFA. C'est Dramane et Macron enfermés dans un bureau qui déterminent à l'avance le taux de change entre "l'eco" et l'euro. Voilà les champions du libéralisme qui décident de façon bureaucratique le prix d'une monnaie par rapport à une autre. Demandez au Phd périmé sur quel base il décide de cette fixité ?? Franchement, Dramane reste égal à lui-même dans sa propension à servir de façon zélée son maître. Négro et sa mentalité d'éternel soumis fait pitié quoi...
 
 il y a 5 mois
Babili
Je sais que le terroriste intellectuel Ouattara ne veut que faire le forcing changer seulement de nom au système nauséabond mais emballer les autres dans cette servitude volontaire avec la France ou à defaut dans le moindre des cas saboter l’elan d’union retrouvée dans la cedeao dans la recherche d’une monnaie unique; ainsi si c’’est le dernier cas certains pays vont se désolidariser( Ghana- Nigeria certainement) et on revient au statu quo: le franc colonial qui va continuer son bon homme de chemin.Triste
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Eoutez les animaux aboyer dans tous les sens sans même comprendre ou savoir de quoi ils parlent. D'aucuns parmi ces ignares ignorants parlent de parité maintenue pour des idiots qu'ils sont. Après plus de 4 décennies on ne peut juste dévaster ou choquer le système tout entier avec un changement de parité qui pourrait affecter négativement les agents économiques. Le communiqué dit que c'est pour l'instant. C'est donc pour le commencement ce qui devrait évoluer. Cela se fait en douceur et graduellement. Pas violemment ou sauvagement ou abruptement comme les animaux bétés et assimilés frontistes pourraient le croire. IL FAUT JUSTE DIRE MERCI AU BOSS BOSSEUR OUATTARA QUI LE SEUL A EXAUCÉ CE VOEUX... ON AVANCE...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
PREMIÈRE PARTIE... L'arrimage à l'euro est génial. Et le président Ouattara a réussi à persuader une considération de cet arrangement au puissant Nigéria qui représente faut-il le rappeler les deux tiers du PIB de la sous-région. En effet, une parité fixe pour un DEBUT force à une discipline plus accrue et réduit les chocs aussi bien endogènes qu'exogènes our la première vague. En effet, les pays comme le Nigéria et le Ghana sont notoirement des indiciplinés en politique monétaire et budgétaire d'où sans surprise la volatilité incontrôlable de leurs monnaies qui balancent dans tous les sens. Maintenant, si le principe est convenu on pourra ajuster toute la parité, quitte à instaurer une bande de fluctuations, le moment venu. Ah oui, IL FAUT EVITER PAR TOUS LES MOYENS LA VOLATILITÉ ET L'INDISCIPLINE QUE LES PAYS NON-CFA AVAIENT.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
DEUXIÈME PARTIE... Et au finish cela bénéficiera même le puissant Nigeria cette stabilité qui apportera plus de confiance aux investisseurs et autres agents économiques... Il fallait le master builder economiste avisé OUATTARA pour créer un tel cadre... On avance... Vive l'eco... A Ouattara, au nom de tous les pseudo panafricanistes ignorants et autres animaux frontistes, nous vous disont grand merci pour avoir réaliser leurs vœux le plus cher même si ces SORCIÈRES font semblant de ne pas le reconnaître. Ce vœu que l'inculte chien toutou ignare gabgba ne pouvait réaliser et comprendre... Aue disais-je ? Vive L'ECO... On avance...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement