Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Suspension de l'IMF pour 2020, le DG des impôts précise que cette mesure n'a rien de politique
 

Côte d'Ivoire: Suspension de l'IMF pour 2020, le DG des impôts précise que cette mesure n'a rien de politique

 
 
 
 3560 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 janvier 2020 - 08:16

Siéger Abou Coulibaly DG des impôts devant la presse (Ph KOACI)


La direction générale des impôts (DGI) avec son directeur général  Abou Sié Ouattara étaient hier jeudi 9 janvier 2020, devant la presse au Plateau pour la présentation de l’annexe fiscale portant budget de l’Etat ivoirien pour l’exercice 2020, comme constaté sur place par KOACI.


Affirmant que les engagements internationaux de l’Etat ivoirien sont à prendre en compte dans la conception et l’élaboration de la politique fiscale, Abou Sié Ouattara a présenté à la presse l’annexe fiscale 2020 avec ses 29 articles.


Le directeur général des impôts de Côte d’Ivoire a profité de cette rencontre pour faire des précisions sur la mesure de suspension pour l’année 2020 de l’impôt minimum forfaitaire (IMF).


Sié Abou Ouattara a indiqué que le gouvernement a jugé bon que l’IMF soit suspendue pour l’année 2020.


 

Il a laissé entendre que les études sont en cours et que pour mener sereinement les réflexions, il a été décidé de suspendre l’application de l’IMF au titre de l’année 2020.


Cette mesure de suspension de l’IMF, le directeur général des impôts a tenu à préciser qu’elle n’a rien de politique.


Sié Abou Ouattara a affirmé qu’il n’est pas un homme politique et que la fiscalité répond à une saine appréciation des situations économiques.


«Dans la position de DG (directeur général Ndlr) des impôts, je ne suis pas un homme politique. La fiscalité c’est la saine appréciation des situations économiques. Nous sommes engagés dans un processus de réformes dans certains secteurs d’activité », a-t-il précisé. 


 

«La preuve qu’il ne s’agit pas d’une mesure politique, les élections seront finies en 2020. C’est pour nous permettre à bien de mener les réflexions. Il n’y a pas une politique fiscale pour les petites et moyennes entreprises en Côte d’Ivoire donc ça fait partie des chantiers techniques que la DGI a engagés et tous ces chantiers doivent être menés dans une réflexion cohérente. La suspension de l’IMF fait partie de ce chantier global de réforme de la fiscalité qui va s’appliquer à certains secteurs précis. La suspension de l’IMF n’est pas politique parce que ses effets sont en 2021 », dira Sié Abou Ouattara.


Notons que pour 2020, le budget global de l’Etat ivoirien étant de 8061 milliards Fcfa, en progression de 9,9%, un objectif de 2716,2 milliards Fcfa a été fixé comme ressources à mobiliser aux services des impôts, soit une augmentation de 307 milliards Fcfa par rapport à l’année 2019. 


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement