Cameroun Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Variole de singe, des autorités sanitaires invitent à la vigilance accrue
 

Cameroun: Variole de singe, des autorités sanitaires invitent à la vigilance accrue

 
 
 
 2171 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 janvier 2020 - 04:40

Un cas de variole de singe (Ph)

Faut-il craindre une épidémie de variole de singe à l’Est du Cameroun ? Dans plusieurs localités des régions de l’Est et du Centre, les autorités sanitaires appellent à la vigilance contre la variole de singe.


Suite à la survenance d’un cas de variole de singe dans le district de santé d’Ayos (centre), les autorités ont déclenché la veille sanitaire dans plusieurs localités particulièrement à Nguelemendouka, Messamena, et d’Abong Mbang. 


Le 9 janvier dernier un malade est décédé après avoir contracté la variole de singe.


 

"Ici à Ayos on s’inquiète des multiples cas de fièvre. Un patient est décédé récemment, du coup on pense à une épidémie avec des personnes qui présentent les mêmes symptômes", rapporte une infirmière au téléphone.   

Selon les autorités sanitaires, la variole de singe se transmet à l’humain par les animaux via un contact direct (sécrétions respiratoires, salivaires, exsudat de plaie), indirect (litière contaminée) et interpersonnel. 

Elle se manifeste par, la fièvre, l’éruption cutanée pustuleuse généralisée, une adénopathie et des difficultés respiratoires. 

Selon les médecins les enfants sont les plus vulnérables. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement