Ouganda Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ouganda-Libye: Pour Museveni, les africains auraient dû empêcher l'intervention de l'OTAN contre Kadhafi
 

Ouganda-Libye: Pour Museveni, les africains auraient dû empêcher l'intervention de l'OTAN contre Kadhafi

 
 
 
 2471 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 janvier 2020 - 12:17

Museveni et Kadhafi



Le Président ougandais Yoweri Museveni s’est montré très ferme et direct , concernant la situation qui prévaut en Libye depuis l’extermination de l’ex guide libyen Mouammar Kadhafi , avec l’aide occidentale et qui a plongé le Sahel dans un chaos sans précédent.


 Pour lui , les africains n’ ont rien fait pour empêcher l’intervention de l’ Otan contre l’ex dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en 2011.


 

« Les pays africains n’auraient pas dû permettre aux pays occidentaux d’attaquer la Libye. Nous aurions dû intervenir. Nous avons essayé diplomatiquement, mais nous aurions pu intervenir même militairement» , a-t-il martelé.


Selon lui, l’Afrique aurait pu intervenir et « donner une leçon à ces gens.


 « La Libye était un pays africain attaqué par des puissances étrangères, nous aurions dû intervenir », ajoute-t-il en qualifiant l’inaction des pays africains de trahison.


Le président ougandais a par ailleurs qualifié de « symbolique » l’invitation des États africains au sommet de Berlin qui s’est tenu la semaine dernière.


 Depuis l’ élimination de Mouammar Kadhafi en 2011 avec l’aide de l’ OTAN, le pays est dans le chaos et miné par les violences et les luttes de pouvoir .

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Bénin : Boni Yayi annonce son retrait de son parti FCBE
 
 
Bénin : Boni Yayi  annonce son retrait de son parti FCBE
Politique
 
Côte d'Ivoire : Détention de Lobognon à Agboville, Amnesty internation...
 
 
Côte d'Ivoire : Détention de Lobognon à Agboville, Amnesty international salue la proposition de contrôle par un médecin
Côte d'Ivoire : À Man, bagarre rangée entre militants du RHDP
Politique
Côte d'Ivoire : À Man, bagarre rangée entre militants du RHDP
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire : Mabri « bouleversé » par la disparition de son collaborateur, nouvelles rassurantes sur son chef cab
Politique
Côte d'Ivoire : Mabri « bouleversé » par la disparition de son co...
Côte d'Ivoire il y a 19 heures
 
Cameroun : Tensions à la frontière avec la Guinée-Equatoriale pour une route
Politique
Cameroun : Tensions à la frontière avec la Guinée-Equatoriale pou...
Cameroun il y a 21 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Ouganda-Libye: Pour Museveni, les africains auraient dû empêcher l'intervention de l'OTAN contre Kadhafi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Des clowns comme ça à réfléchir toujours en retard.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu es juste un ESCLAVE des soi-disant Dieu="pays-Super-Puissants".... Ton avis de chef de village Africain ne compte pas..... C’était l'avis de Nicholas Sarkozy qui comptait.... pour ASSASSINER Kadhafi..qui etait le plus IMPORTANT.....
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SIMONDIDI
Mais où était-il ce Président ougandais en 2011? Monsieur, si mes souvenir sont bons vous étiez Président en 2011. Alors vous auriez dû servir d'exemple en vous levant contre cette attaque et en envoyant des soldats ougandais en renfort auprès du guide Libyen. Les panafricains vous auraient applaudi et accompagné dans cette lutte. Mais lâche comme tout bon africain noir, c'est dix ans après vous vociférez dans votre cage. Dommage que les noirs africains ont toujours été lâches et complexés devant leur maître le blanc.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ouais, il fallait fire ça au noir Obama qui a donné l'ordre aux forces américaines sous le couvert de l'OTAN de détecter et bombarder son convoi...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement