Ghana Technologie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: L'énergie nucléaire à produire d'ici 2030
 

Ghana: L'énergie nucléaire à produire d'ici 2030

 
 
 
 1314 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 janvier 2020 - 16:46

Les experts durant la rencontre (ph)


Le Ghana envisage de commencer par produire l’énergie nucléaire dans un avenir proche. Une centrale nucléaire est un site industriel destiné à la production d'électricité et dont la chaudière est constituée d'un ou plusieurs réacteurs nucléaires ayant pour source d'énergie un combustible nucléaire.


Pour concrétiser ce projet, Theo Nii Okai, le directeur exécutif de la Centrale Nucléaire du Ghana (NPG), a annoncé que le Ghana est en passe de produire de l'électricité à partir de sources nucléaires d'ici 2030. L’annonce se situe dans un contexte où le Ghana fait des efforts pour achever la première phase du plan de mise en œuvre du projet d'ici fin de 2020.

 

Le directeur du NPA a fait cette annonce lors de la visite d’une mission d'examen de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA).


 

Le Ghana, ayant acquis une expérience dans l'utilisation de l'énergie nucléaire pour la recherche, explore activement la possibilité d'utiliser l'énergie nucléaire (pour la production d'électricité).


La mission de l’AIEA qui est au Ghana vise à identifier, entre autres, certains domaines à améliorer dans le projet du Ghana et la stratégie de mise en œuvre de l’adoption de l’énergie nucléaire pour répondre à ses besoins énergétiques.

 

En termes de source énergies, le Ghana tire ses besoins énergétiques en grande partie de l'hydroélectricité et de l'énergie thermique ; lesquelles sont considérées comme relativement coûteuses par rapport au nucléaire.

 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98  95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement