Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le tribunal de Bouaké refuse d'accorder la liberté provisoire à Mangoua
 

Côte d'Ivoire : Le tribunal de Bouaké refuse d'accorder la liberté provisoire à Mangoua

 
 
 
 1043 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 février 2020 - 10:03

Devant la salle d'audience de la cour d'appel de Bouaké (ph KOACI) 



Condamné le Jeudi 03 Octobre dernier à 05 ans de prison ferme, 05 ans de privation de ses droits civiques et 05 millions de FCFA d’amende au tribunal de première instance de Bouaké pour détention illégale de munitions de guerre sans autorisation, Jacques Mangoua président du conseil régional de Gbêkê qui est incarcéré jusqu'à ce jour à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA), avait, à travers ses avocats, interjeté appel suite à ce verdict.


Plus de trois mois après, la salle d'audience de la cour d'appel de Bouaké, a vu la présence ce Mardi 28 Janvier des avocats de l'accusé, réunis pour exiger la remise en liberté de leur client. Démarré à 09 heures, l'audience d'appel du vice président du PDCI enfermé à la MACA, après des heures de délibérés, a rejeté la demande de remise en liberté de Jacques Mangoua, souhaitée par les avocats de la défense.


Le président du conseil régional de Gbêkê, au grand désespoir de ses parents biologiques et politiques venus prendre part à cet autre procès, restera encore sous les verrous.


 

T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


Joindre la rédaction de KOACI dans le Gbêkê, Iffou, Bélier: tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement